20.9 C
Alger
samedi 1 octobre 2022

Salon international du livre d’Alger: La manifestation ouverte officiellement par le Premier ministre

La 25ème édition du Salon international du livre d’Alger (Sila) était inaugurée officiellement  jeudi par le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, au Palais des expositions (Pins maritimes, Alger).
Accompagné de membres du gouvernement au côté de la ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, et de représentants du corps diplomatique accrédité à Alger M. Benabderrahmane a fait le tour des stands des exposants au Sila.
M. Benabderrahmane, à cette occasion, a relevé que l’initiative du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, d’exonérer tous les participants des frais de location des stands, est une décision qui « concrétise l’intérêt que porte le Président à la Culture ».
Au stand de l’Office des publications universitaires (OPU), M. Benabderrahmane a insisté sur la nécessité de « coéditer des publications universitaires anglophones en Algérie », vu le nombre majoritaire de recherches publiées en anglais, afin « d’améliorer encore le niveau de connaissance et le degré de formation à l’université algérienne ».
Du côté de l’Office national des publications scolaires (Onps), le Premier ministre, accompagné du ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a évoqué la recommandation du président de la République portant sur la nécessité « d’imprimer le livre scolaire en trois parties, une pour chaque trimestre, afin d’alléger le poids des cartables des écoliers ».
Visitant le stand de le Direction générale de la sureté nationale (DGSN), le Premier ministre qui a suivi une présentation des publications de ce corps constitué, a appelé à éditer des ouvrages « traitant de sujets plus proches de la société algérienne et de ses fondements ».
Lors de son passage au stand des Douanes algériennes, M. Benabderrahmane a instruit ce corps constitué de « faciliter les procédures relatives aux intrants liés à l’industrie du livre ».
En plus du pavillon de l’Italie, invité d’honneur de cette édition, où il a visité l’exposition d’ouvrages proposés, le Premier ministre s’est également rendu au stand de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) et à ceux du Haut commissariat à l’Amazighité (HCA) et du Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (Crasc).
Avec l’Italie comme invité d’honneur, le 25e Sila prévoit de nombreuses rencontres en lien avec l’histoire et en commémoration des 60 ans de la fête de la victoire du 19 mars, mais aussi des tables-rondes sur la littérature et la pandémie de coronavirus.
Il est à noter que cette édition verra une participation record de 1.250 maisons d’éditions dont 266 éditeurs algériens proposant plus de 300.000 publications, toutes spécialités confondues. Comme chaque année les visiteurs auront l’occasion de découvrir les ouvrages de nouvelles maisons d’édition qui commencent à se frayer une place parmi les éditeurs les plus anciens à l’image de Barzakh, Casbah, « Mim, Hibr ou encore Chihab, tout en redécouvrant toutes les publications commercialisées depuis la dernière édition du salon en 2019.
A.S

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img