20.8 C
Alger
vendredi 30 septembre 2022

Saisie d’importantes quantités de psychotropes: Recrudescence du trafic de drogue

La consommation de drogues, sous toutes ses formes, est un fléau qui progresse à un rythme hallucinant en Algérie. La sonnette d’alarme a plusieurs fois été tirée par différents organismes, aussi bien sécuritaires que socio-éducatifs.

Par Meriem Benchaouia

Le phénomène qui touche toutes les couches sociales, sans distinction aucune, ne fait pas marche-arrière, il gagne plutôt du terrain. Malgré les efforts de l’Etat, les quantités de résine de cannabis et d’autres stupéfiants saisis ne cessent d’augmenter et les chiffres parlent d’eux-mêmes. En effet, chaque jour, les services de sécurité font état de saisies de quantités de drogues, tous types confondus, allant du kif traité à l’héroïne en passant par les psychotropes de tous genres. Le trafic de drogue à l’échelle nationale prend des proportions aussi alarmantes que dangereuses. A cet effet, les services de la Sûreté de wilaya d’Alger ont saisi, en juillet dernier, plus de 72 kg de cannabis et 21 619 comprimés psychotropes, a indiqué, hier, un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Une quantité de 21 619 comprimés psychotropes, 72,633 kg de cannabis, 5,38 g de cocaïne, 38,16 g de héroïne et 7 flacons de solution anesthésiante a été saisie dans le cadre des différentes affaires traitées par les services de la Sûreté d’Alger représentés par les services de la police judiciaire, précise la même source, relevant qu’il s’agit d’actions menées au titre des efforts de lutte contre les différentes formes de criminalité, notamment le trafic de drogue, de psychotropes et de drogues dures. Les services de la Sûreté de wilaya d’Alger ont, par ailleurs, traité «289 affaires de port d’armes blanches et arrêté 295 individus présentés, après parachèvement des procédures légales, devant les juridictions territorialement compétentes», conclut la source. Par ailleurs, les services des Douanes ont saisi d’importantes quantités de comprimés et de substances psychotropes à M’sila et Oran et arrêté plusieurs individus, selon un communiqué de la direction générale des Douanes. Les agents de la brigade polyvalente de M’sila, relevant des services de l’Inspection divisionnaire des Douanes de Bordj Bou-Arréridj, en coordination avec des membres de l’Armée nationale populaire (ANP), ont, dans le cadre de trois opérations distinctes, saisi 48 007 comprimés psychotropes de type «Prégabaline 300 mg», qui étaient dissimulés dans trois véhicules de tourisme, et arrêté quatre suspects qui ont été déférés devant les juridictions compétentes, a précisé le communiqué. Dans une autre opération conjointe, menée avec des éléments de l’ANP, les agents de la brigade mobile des services de l’Inspection divisionnaire des Douanes d’Oran ont saisi 9 840 comprimés psychotropes de type «Prégabaline 300 mg», 12 007 comprimés de type «VigRX» et 210 ampoules de gelée royale. La marchandise a été saisie à bord d’un véhicule de transport public de marchandises et l’opération s’est soldée par l’arrestation de deux individus qui ont été déférés devant les juridictions territorialement compétentes. Ces opérations s’inscrivent dans le cadre des efforts menés sur le terrain par les services opérationnels des brigades douanières en coordination avec les services de sécurité au titre de la lutte contre la contrebande sous toutes ses formes. Elles entrent également dans le cadre des missions de protection exercées par les services des Douanes algériennes et de la mobilisation de leurs agents, jour et nuit, contre tout ce qui est susceptible de nuire à la santé et à la sécurité des citoyens, selon la même source.
M. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img