20.9 C
Alger
samedi 1 octobre 2022

Sahara occidental: Les forces marocaines répriment une manifestation pacifique à Dakhla occupée

Les forces marocaines ont réprimé, lundi soir, dans la ville de Dakhla occupée, des manifestants pacifiques sahraouis qui réclamaient que justice soit rendue dans l’affaire de l’assassinat de Lahbib Aghrichi.

Par Moncef G.

Des extraits de vidéos ont été relayés sur les réseaux sociaux, montrant une foule nombreuse de citoyens sahraouis qui manifestaient à Dakhla occupée, dans le cadre d’un mouvement lancé depuis quelques jours pour exiger des autorités de l’occupation de dévoiler les circonstances de ce crime et punir ses auteurs. Des affrontements ont eu lieu entre des civils sahraouis et les forces marocaines appuyées par des policiers en civil ou portant des uniformes officiels et des forces auxiliaires, selon les extraits vidéos.
Les forces du Makhzen ont jeté des pierres sur des maisons sahraouies et brisé les vitres de voitures, d’après la même source.
Des internautes ont publié sur les réseaux sociaux les noms de jeunes Sahraouis enlevés par les forces marocaines, dont l’ancien prisonnier politique Rachid Asseghir, suite à leur participation à des manifestations et marches pacifiques quotidiennes que connaît depuis quelques jours la ville de Dakhla.
Ces manifestations ont été déclenchées après la disparition, depuis quelques semaines, de Lahbib Aghrichi «dans des circonstances non élucidées». Après avoir refusé d’ouvrir une enquête sérieuse sur cette disparition, les autorités marocaines ont annoncé, il y a deux jours, dans un communiqué, l’assassinat de ce citoyen sahraoui sans en clarifier les circonstances.
Soutenue par de nombreux Sahraouis, sa famille a lancé un appel à des manifestations pour exiger des autorités marocaines de faire la lumière sur les circonstances de ce crime abject et de poursuivre en justice ses auteurs. La famille de la victime dénonce le fait que les autorités marocaines rechignent à élucider cette affaire, notamment après que des détails ont émergé sur l’implication de parties influentes proches des autorités marocaines.
Selon des informations publiées par des médias sahraouis, l’implication des autorités marocaines dans le crime a été confirmée après l’assassinat du seul témoin qui est apparu dans des vidéos en compagnie de Lahbib Aghrichi avant sa disparition.

Début des travaux de la Conférence arabe de solidarité avec le peuple sahraoui
Les travaux de la Conférence arabe de solidarité avec le peuple sahraoui ont débuté hier dans las ville de Chahid El-Hafedh, dans l’objectif de soutenir la lutte légitime pour le droit à l’autodétermination, avec la participation de délégations de plusieurs pays arabes et d’organisations de la société civile.
Organisée sous le haut patronage du président de la République du Sahara occidental, Brahim Ghali, la conférence verra la participation de nombreux juristes, politiques, chercheurs, militants et journalistes d’Algérie, d’Egypte, de Tunisie, de Libye, de Mauritanie, d’Irak, de Syrie, du Liban, de Palestine et du Yémen.
Prennent part à cette rencontre, des organisations de la société civile, telles que le Réseau panafricain des femmes africaines, relevant de l’UA, le Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS) et l’Union nationale des femmes algériennes (UNFA).
L’organisation de la Conférence arabe intervient dans le cadre de la célébration du 46e anniversaire de la création de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), à l’effet de faire connaître la cause sahraouie, notamment après le retour à la lutte armée le 13 novembre 2020, en riposte à la violation flagrante par le Maroc de l’accord de cessez-le-feu.
Les participants exprimeront leur solidarité avec le peuple sahraoui dans son combat légitime contre l’occupant marocain, et condamneront les crimes perpétrés contre les civils sahraouis et toute forme de répression, torture, assassinat et déplacement forcé.
La responsabilité des Nations unies face à l’occupation marocaine et son refus de se conformer à la légalité internationale sera également soulignée par les participants qui relèveront l’impératif de décoloniser la dernière colonie en Afrique.
M. G.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img