23.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Sahara occidental: Le revirement de Sanchez, une «bévue diplomatique»

Le récent changement de position du Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, concernant la question sahraouie est une «bévue diplomatique», a affirmé Isaias Barrenada, professeur de relations internationales à l’Université Complutense de Madrid (UCM).
Dans une déclaration au journal espagnol «Publico», Isaias Barrenada a assuré que le revirement de Pedro Sanchez concernant la question sahraouie était une «bévue diplomatique», critiquant tout aussi bien le Premier ministre que le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares.
«Soit ils ne connaissent pas les pratiques, soit ils ont eu une attitude arrogante dans la prise de décision, soit ils ont mal calculé», a-t-il déploré.
Signalant que le changement de la position du gouvernement espagnol intervenait dans un contexte marqué par la normalisation des relations entre le Maroc et l’entité sioniste, le professeur a insisté sur les retombées de la décision de Madrid sur ses relations avec l’Algérie. «Ne pas comprendre que cette décision a des conséquences est une bévue, c’est une erreur grossière de la part de la politique étrangère espagnole», a-t-il fait observer.
L’Algérie a décidé mercredi de procéder à la suspension «immédiate» du Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération qu’elle a conclu le 8 octobre 2002 avec le Royaume d’Espagne.
Le Parti populaire (PP, opposition) a indiqué, jeudi, que la suspension de ce traité, «conséquence de l’absence d’une politique d’Etat du côté de Madrid, est une très mauvaise nouvelle pour les Espagnols».
Safy T.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img