24.9 C
Alger
mercredi 5 octobre 2022

Russie: L’inflation continue de grimper à 5,7 % sur un an

L’inflation en Russie, tirée depuis des mois par une augmentation fulgurante des prix des aliments de base, a continué sa progression en février, à 5,7 % sur un an, selon les chiffres publiés vendredi par l’agence statistique Rosstat.
Les prix à la consommation avaient commencé à grimper en mars 2020 – après des mois d’inflation historiquement basse – sur fond de crise pétrolière, de chute du rouble et de ralentissement économique mondial dû à la pandémie de Covid-19.
L’inflation est particulièrement importante pour les produits alimentaires de base, notamment le sucre (+64,0 %), l’huile de tournesol (+26,6 %), les oeufs (+28,2 %), les céréales (+21,2 %) et les fruits et légumes (+17 %).
Les prix mondiaux des denrées alimentaires de base ont atteint en février leur plus haut niveau depuis juillet 2014, a indiqué jeudi l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO).
Cela résulte d’une hausse des prix des matières premières provoquée par les espoirs de reprise économique après la pandémie, mais aussi par une météo défavorable et des chaînes d’approvisionnement fragilisées par la crise du coronavirus.
En Russie, cette évolution s’accompagne d’une chute du pouvoir d’achat des Russes depuis des années.
L’augmentation des prix est un phénomène particulièrement douloureux pour les Russes et les autorités se sont penchées sur le problème depuis fin 2020.
Le Président Vladimir Poutine s’était inquiété publiquement de la forte augmentation des prix de certains produits alimentaires et avait chargé le gouvernement de préparer des mesures pour les encadrer avant les fêtes de fin d’année.
S’en étaient suivies des annonces de quotas d’exportations sur les céréales, entre autres mesures. La Banque centrale russe se donne pour objectif de moyen terme une inflation de 4 %.
R. E.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img