37.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Rupture des relations diplomatiques avec le Maroc: Les réactions se multiplient

La décision algérienne de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc a suscité beaucoup de réactions.

Par Louisa Ait Ramdane

Le Conseil de la nation a exprimé son soutien à la décision, la qualifiant de réponse aux sorties honteuses successives, voire aux provocations envers l’Algérie. «Cette décision intervient en protestation contre la politique de la main empoisonnée adoptée par le Maroc et en réponse aux sorties honteuses successives, aux manœuvres insidieuses et aux provocations envers l’Algérie, désormais multidimensionnelles et prenant de graves proportions menaçant la sécurité, l’intégrité et l’unité territoriale du pays voire sa cohésion sociale», indique le Senat dans un communiqué.
Le parti du Rassemblement national démocratique (RND) a exprimé également son soutien total à la décision de l’Algérie. «Le RND qui n’a eu de cesse, lors de précédentes prises de position, de mettre en garde contre la dangerosité des actes hostiles émanant en permanence du Royaume marocain, appelle le gouvernement algérien à être intransigeant avec ce dernier et à prendre les mesures nécessaires face aux pratiques déplorables du régime marocain et qui sont en violation du principe de bon voisinage», lit-on dans le communiqué.
Le Front de libération nationale (FLN) a salué la position ferme de l’Etat algérien de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc, la qualifiant de réfléchie et responsable.
«Le FLN salue la position ferme de l’Etat algérien, qui s’est réservé le droit de mettre en œuvre sa stratégie de répondre de manière appropriée aux provocations du Makhzen», a précisé le communiqué, ajoutant que cette décision est «souveraine, réfléchie et responsable, motivée par de nombreuses preuves et faits connus confirmant que l’hostilité du régime marocain a monté d’un cran envers l’Algérie, en tentant de porter atteinte à
l’unité nationale, en abritant et en soutenant un mouvement hostile, classé mouvement terroriste par notre pays».
Et d’ajouter que le régime marocain est allé trop loin dans ses provocations flagrantes contre l’Algérie, qui sont considérées comme une attaque systématique contre un Etat souverain, en ce sens que ce régime traître et fantoche a continué à se livrer à des pratiques viles et illégitimes s’inscrivant dans le cadre des graves dérives que ne cesse de commettre ce régime odieux contre l’Algérie, au nom de ses maîtres, à travers une série d’attaques risquées et irresponsables, qui constituent une déclaration de guerre contre l’Algérie. Le Mouvement El Bina a affirmé que la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc était prévisible et justifiée. «Cette position diplomatique nationale justifiée était prévisible, notamment après les attaques virulentes menées contre l’Algérie par le Maroc qui fait fi de tous les us diplomatiques, de ses engagements et des règles de bon voisinage», indique le parti.
L. A. R.

Article récent

Le 14 Aout 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img