9.9 C
Alger
mardi 27 février 2024

Route transsaharienne : Chiali annonce la réception du projet en juin

La route transsaharienne entre l’Algérie et Lagos sera réceptionnée d’ici le mois de juin prochain, avec
l’achèvement de son dernier tronçon.
Selon le ministre des Transports et des Travaux publics par intérim, Farouk Chiali, c’est une entreprise algérienne qui s’occupe des derniers travaux de ce tronçon, précisant que l’axe de la transsaharienne entre l’Algérie et Lagos sera totalement achevé en juin prochain. Il a annoncé qu’une cérémonie sera organisée pour achever ce projet africain de 4 000 kilomètres avec des tronçons vers la Tunisie, le Tchad et le Mali.
Invité de la rédaction de la Chaîne 3, le ministre a fait savoir que les routes du Sud sont retenues comme priorité, vu que le développement du pays va être orienté vers l’Afrique subsaharienne. Il a cité comme exemple la route Adrar-Reggan-Bordj Badji Mokhtar, longue de 550 kilomètres et qui est en cours de réalisation. «Il ya aussi la réhabilitation des tronçons reliant In Salah à Tamanrasset (700 km) et celle-ci à In Guezzam (400 km)», a-t-il ajouté.
Le ministre a précisé que les routes du Sud, notamment subsahariennes, sont raccordées avec l’autoroute Est-Ouest. Il a ajouté, dans le même registre, que son département a développé un schéma directeur qui permet l’interconnexion des régions entre elles. Un schéma, a-t-il dit, qui prend en compte le développement du pays.
La route nationale (RN 1) avait été intégrée dans le projet de la transsaharienne, a-t-il fait savoir, évoquant à ce propos des travaux engagés pour sa transformation en autoroute à certains endroits.
«Le 28 octobre dernier, nous avons ouvert à la circulation le tronçon Chiffa-Berrouaghia sur 52 kilomètres et la RN 1 transformée en autoroute par endroits, ce qui permet d’avoir 550 kilomètres d’autoroute entre Alger-Ghardaïa. Il nous reste à peine 7 kilomètres à terminer», a-t-il détaillé.
M. Chiali s’est exprimé aussi sur les projets en cours de réalisation dans certaines wilayas du Nord. Il s’agit, notamment, du projet de l’autoroute Tiaret-Relizane (52 kilomètres), dont l’étude est finalisée, ainsi que le projet de l’autoroute Tènes-Tissemsilt-Tiaret (220 km).
Selon le ministre, le projet de Tènes-Tissemsilt est en cours de réalisation au niveau de Chlef et l’objectif tracé est de l’achever dans les prochains mois, a-t-il noté, alors qu’au niveau de Tissemsilt-Ain Defla, la route est pratiquement dédoublée, a-t-il soutenu.
L’autre dossier sur lequel est focalisé le secteur est celui de la réalisation de routes au niveau des zones d’ombre, a-t-il fait savoir, considérant que ce projet comme étant une des «priorités» du secteur.
S’agissant du volet financement, le secteur a bénéficié, en 2021, d’un budget de 63 milliards DA destiné notamment à l’entretien du réseau routier, dont 40 milliards DA seront mobilisés avec le ministère de l’Intérieur pour les chemins communaux et de wilaya et 13 milliards DA pour les routes nationales.
Quant à la réception totale de l’autoroute Est-Ouest, il a précisé que les engagements pris par les entreprises de réalisation seraient de livrer d’ici le 5 juillet prochain les 52 kilomètres les plus importants d’un tronçon restant.

Louisa Ait Ramdane

Article récent

monoxyde de carbone

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img