32.9 C
Alger
vendredi 12 août 2022

Rite de l’Aïd El-Kébir à Béjaïa: Le mouton très cher cette année

Les services vétérinaires de la wilaya de Béjaia ont désigné onze marchés à bestiaux contrôlés à l’occasion de l’Aïd El-Adha prévu pour le samedi 09 juillet. Ces points de ventes sont contrôlés par 59 médecins vétérinaires mobilisés à l’occasion. A ce propos, un arrêté a été signé la semaine dernière et la vente des ovins a débuté dans de nombreux points. Les services vétérinaires de la wilaya ont choisi les marchés à Tazmalt, Akbou, Souk El-Tennine, Aokas, Béjaïa (Sidi-Ali Labher- Casel, ALVIAR), Adekar, Kherrata, Sidi-Aïch et Amizour. Les médecins vétérinaires sont chargés de contrôler l’état de santé des cheptels et le certificat de déplacement des animaux et intervenir, éventuellement, en cas de signe de mauvaise santé et anomalie concernant les moutons mis en vente. Il faut noter que plusieurs points de vente illégaux de moutons sont improvisés par des maquignons un peu partout. Des éleveurs proposent aussi des moutons au niveau de leurs fermes. Cependant, les prix des ovins cette année a connu une hausse vertigineuse ce qui a découragé beaucoup de gens venus acheter de l’avis même de nombreux maquignons. Sacrifier ou ne pas sacrifier, telle est la lancinante question que se posent beaucoup de pères de familles cette année à quelques jours de l’Aïd El-Adha. Beaucoup de chefs de familles n’ont pas encore acheté de moutons en dépit de leur désir de le faire et accomplir ce rite religieux. Certains ont fait visité plusieurs points de ventes mais, faute de moyens et le prix très élevés fixés par les maquignons cette ils sont revenus bredouilles. Les prix des moutons, connaît une hausse conséquentes à tel point que cela pousse de nombreuses familles à renoncer au rite d’oblation. Selon des éleveurs cela est dû au coût élevé des fourrages et autres aliments d’engraissement. Le prix d’un ovin moyen est fixé cette année entre 63 et 70 000,00DA. Des moutons de petites tailles sont proposés entre 48 et 62 000 DA un peu partout. Nous l’avons vérifié un revendeur de la localité d’Ikharvane dans la commune de Tazmalt. «J’ai acheté 14 moutons et je l’ai tous revendus entre 60 et 70 000,00 DA», nous dit-il. Et d‘ajouter : «je gagne 2000,00 à 3000,00DA seulement par tête». «Le coût d’un ovin moyen est de 60 000,00DA et parfois un peu plus», nous dit-il. Mais, pour acheter un ovin de taille supérieur à la moyenne il faut avoir plus de 70 000,00DA dans sa poche sans quoi on peut espérer l’avoir», nous dit-il. Inutile de parler des béliers dont la taille est plus au moins grande; leurs prix peut aller de 75 000 et 85 000 DA jusqu’à 120 000 DA voire plus. Des agneaux de petites tailles sont cédés entre 43 000 DA et 48 000 DA chez certains éleveurs alors qu’ils sont fixés à 56 000 DA voire plus chez des revendeurs.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img