11.9 C
Alger
mercredi 8 février 2023

Risques liés à l’utilisation du gaz: Le ministère de l’Intérieur lance une campagne de sensibilisation

Afin d’« asseoir la culture de prévention et à vulgariser des méthodes pour faire face aux dangers du gaz naturel et des gaz brûlés, en vue de réduire les accidents mortels qu’il entraîne », le ministère de l’Intérieur a lancé une campagne nationale de sensibilisation aux risques d’utilisation du gaz, notamment l’asphyxie au monoxyde de carbone.

Chaque année, la mauvaise utilisation du gaz et le non respect des règles de prévention donnent lieu à des accidents mortels. Afin de sensibiliser les citoyens aux risques d’utilisation du gaz , notamment l’asphyxie au monoxyde de carbone , plusieurs campagnes ont été lancées . Le ministère de l’Intérieur des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire vient de lancé une campagne nationale visant à consolider les efforts de sensibilisation, aux risques d’utilisation du gaz, notamment l’asphyxie au monoxyde de carbone, a indiqué, hier, un communiqué du ministère. Cette campagne qui associe plusieurs secteurs ministériels, des organismes et des composantes de la société civile, entend « asseoir la culture de prévention et à vulgariser des méthodes pour faire face aux dangers du gaz naturel et des gaz brûlés, en vue de réduire les accidents mortels qu’il entraîne », a indiqué la même source. Pour ce faire, « une journée ouverte d’information et de sensibilisation a été programmée pour demain « samedi 3 décembre 2022 », via les chaînes de télévision et de radio, notamment locales, et sera animée par des cadres, des experts et des représentants de différents organismes, établissements et associations qui activent dans le domaine. Ces derniers plaideront en faveur de la généralisation de la sensibilisation à ces risques et réaffirmeront l’importance de respecter scrupuleusement les règles de sécurité ». Parallèlement avec cette journée d’information, les walis de la République, ajoute le communiqué, superviseront l’organisation d’activités de sensibilisation de proximité, avec la participation de tous les acteurs au niveau local, en vue d’exhorter les citoyens à adopter les comportements sûrs pour préserver leur intégrité. A ce titre, le ministère de l’Intérieur invite toutes les organisations et les acteurs de la société, à « adhérer à cette démarche louable », soulignant que « la conjugaison des efforts de tout un chacun permettra de sauver des vies ». Il est à rappeler que la protection civile avait lancé le début du mois de novembre une campagne de sensibilisation aux risques d’asphyxie au monoxyde de carbone. A ce propos , le directeur de l’information et des statistiques à la Protection civile, Farouk Achour a indiqué récemment que « L’accident n’arrive pas qu’aux autres», expliquant que «dans la majorité des cas de décès par asphyxie, il s’agit principalement de l’absence ou l’insuffisance d’une ventilation adéquate et permanente dans les habitations, d’appareils de chauffage non conformes aux normes de sécurité imposées par l’Algérie ou d’appareils contrefaits, ainsi que l’installation et l’exploitation incorrectes de divers appareils par des personnes non qualifiées». À cet effet, le colonel Achour avait appelé les citoyens à aérer leurs habitations au moins 10 minutes par jour, ventiler les logements lors de l’utilisation d’appareils de chauffage, éviter de boucher les prises d’air dans les pièces, ne pas laisser un moteur de voiture en route dans un garage fermé. Il est question également d’éviter l’usage de la «tabouna» et des appareils de cuisson comme moyens de réchauffement et de faire procéder à l’entretien régulier des appareils par un professionnel.

Thinhinane Khouchi

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img