20.9 C
Alger
lundi 27 mai 2024

Réunion président de la FAF-Clubs de Ligue 1 : Les dirigeants demandent la révision des textes des SSPA

Les dirigeants des clubs professionnels de la Ligue I ont demandé la révision de la réglementation et la refonte des textes concernant les sociétés sportives par action (SSPA) qui, aujourd’hui, «ne sont pas des entités économiques rentables, solvables et viables», selon eux, surtout avec les problèmes financiers rencontrés ces dernières années.

Par Mahfoud M.

Même s’ils ne l’ont pas suggéré ouvertement, les présidents qui s’étaient réunis avec le nouveau président de la FAF, Charaf-Eddine Amara, souhaitent mettre sur pied d’égalité tous les clubs et donc toutes les SSPA, sachant que bon nombre d’entre elles bénéficient du soutien de grosses entreprises étatiques. Pour ce qui est de la Direction de contrôle de gestion et des finances (DCGF) et la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL), ils souhaitent que ces deux structures fassent beaucoup plus dans l’accompagnement plutôt que l’application stricte d’une règlementation en déphasage avec la réalité du terrain et d’un environnement très pénalisant pour les clubs (absence de sponsors, de merchandising, de recettes des stades, de subventions, peu de transferts de joueurs, les quotes-parts des droits TV non honorées depuis plus de deux ans, les conséquences induites par la crise sanitaire depuis plus d’une année). Lors de cette réunion, les intervenants ont demandé également l’instauration d’un fair-play financier, en amenant les clubs à budgétiser à l’avance et à vivre en fonction de leurs moyens et ressources financières. Point jugé très important aussi pour les clubs qui ont souhaité revoir le cadre juridique dans la relation de travail pour empêcher les grèves «sauvages» des joueurs (sans préavis) qui impactent non seulement la gestion des clubs mais surtout l’intégrité de la compétition, selon eux. Les présidents de clubs ont souhaité, enfin, que la FAF intervienne pour sauver la saison des jeunes catégories qui sont à l’arrêt depuis près de quatorze mois, en optant pour une compétition appropriée et adaptée aux exigences de la pratique.
M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img