24.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Réunion des présidents des cours constitutionnelles et des conseils constitutionnels africains Belhadj au Caire

Le président de la Cour constitutionnelle, Omar Belhadj, prendra part du 10 au 12 septembre au Caire, aux travaux de la sixième réunion de haut-niveau des présidents des cours constitutionnelles et suprêmes et des conseils constitutionnels africains.

La thématique du « rôle du contrôle constitutionnel dans le développement des peuples africains » sera débattue lors de cette rencontre, a indiqué, jeudi, un communiqué de la cour constitutionnelle. Selon le communiqué, le président de la cour constitutionnelle présentera, à l’occasion, l’expérience algérienne dans ce domaine, à travers une intervention intitulée « Passage du régime du Conseil constitutionnel au régime de la Cour constitutionnelle en Algérie et son impact sur la promotion des droits de l’homme et les libertés du citoyen ». Le même responsable abordera également, lors de son intervention, ajoute le communiqué, « les différentes haltes historiques de la Justice constitutionnelle dans notre pays et leur impact sur la promotion et la préservation des droits et des libertés du citoyen algérien, en arrivant à la création de la Cour constitutionnelle, en vertu de l’amendement constitutionnel de 2020, initié par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune. « Il s’agit également d’aborder les larges prérogatives de la Cour constitutionnelle et ce qu’elle déploie, en s’acquittant des missions de contrôle constitutionnel, comme effort et accomplit comme rôle pour la promotion des droits de l’homme et des libertés du citoyen, ce qui reflète le souci du premier magistrat du pays et des plus hautes autorités de consolider la pratique démocratique et d’aller de l’avant dans l’enracinement de l’Etat de droit ». Cette réunion constitue « une occasion pour la délégation de la Cour constitutionnelle d’être au contact des délégations semblables du continent africain et de développer les relations de coopération et d’amitié visant à concrétiser un échange pionnier des expériences entre les différents organismes de la justice constitutionnelle, à même de servir la Justice constitutionnelle et consolider la protection des droits de l’homme et des peuples africains ».

Farid H. 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img