26.9 C
Alger
mardi 28 septembre 2021

Retard dans la réhabilitation des hôtels publics dans la wilaya de Tizi Ouzou: Colère du ministre du Tourisme qui exige la relance avec des délais précis de livraison

Le ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, Mohamed Hamidou, s’est engagé, jeudi à Tizi Ouzou, à se pencher sur les causes à l’origine de l’énorme retard qu’accuse l’opération de réhabilitation des infrastructures hôtelières publiques dans la wilaya, lancée depuis 2015.

Par Hamid M.
Le ministre a, à ce propos, annoncé qu’il réunira dès la semaine prochaine tous les intervenants sur ces projets, notamment les représentants des entreprises réalisatrices, les bureaux d’études chargés du suivi, les groupes gestionnaires et les responsables locaux pour examiner ce dossier et arrêter un planning de reprise des travaux et de livraison des 5 établissements hôteliers en chantier. Le ministre s’exprimait devant la presse, en marge d’une visite de travail dans la wilaya de Tizi Ouzou en compagnie de la ministre de la Solidarité nationale et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou. Mohamed Hamidou n’a pas manqué de pointer du doigt les responsables quant aux anomalies dans cette opération de réhabilitation et s’est interrogé sur les raisons ayant motivé le lancement à la fois des ces travaux dans les six hôtels publics de la wilaya. A noter que seul l’hôtel, «Le bracelet d’argent» de la commune d’Ath Yenni, a été réceptionné il y a quelques semaines alors que les hôtels de Belloua, Lala Khedidja, Amraoua (Tizi Ouzou) et El-Arz de Tala Guilef (Boghni) sont toujours en chantier. Dans le même sillage, Mohamed Hamidou a annoncé le lancement d’un appel d’offres national pour le choix d’une entreprise afin de relancer les travaux de réhabilitation, actuellement à l’arrêt, au niveau de l’hôtel Tamgout ( Yakourène). De son côté, la ministre Kaoutar Krikou a rappelé que son département s’apprête à finaliser la cartographie des besoins selon les spécificités de chacune des wilayas, en prévision de la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de développement des activités des femmes rurales et des catégories vulnérables. Elle a, à ce propos, annoncé la tenue prochaine d’une réunion de coordination entre les différents départements ministériels concernés par l’octroi de microcrédits et de subventions au profit de cette frange de la société. Elle s’est également rendue dans la commune d’Ath Yenni pour visiter l’hôtel «Le bracelet d’argent» et s’est entretenue avec des membres de l’association des bijoutiers afin d’écouter leurs doléances liées à l’exercice de leur métier, notamment la disponibilité de la matière première. A noter que la délégation ministérielle a visité une exposition des produits du terroir et de l’artisanat, abritée à l’occasion par la maison de la culture Mouloud-Mammeri de la ville de Tizi Ouzou.
H. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img