3.9 C
Alger
jeudi 25 avril 2024

Reprise des activités au Centre culturel algérien de Paris: Un programme riche et varié à partir de juin

Après une année de fermeture, le CCA de Paris reprend ses activités. Un programme culturel riche et varié a été concocté à cette occasion pour répondre à tous les goûts.

Par Adéla S.

La programmation littéraire sera ouverte le dix juin avec une présentation du livre Sarah et Nour, deux sœurs au parcours opposé. C’est l’écrivaine Sandrine-Malika Charlemagne qui sera au rendez-vous avant de laisser la parole à la comédienne Elodi Fischlenski pour une lecture d’extraits. Une rencontre avec l’historien et écrivain Alain Ruscio autour de son ouvrage «Quand les civilisateurs croquaient les indigènes» est prévue pour le 15 du même mois.
Le calligraphe Abdelkrim Benbelkacem et le Centre culturel Algérien à Paris invitent le public à découvrir ou redécouvrir l’exposition des élèves de l’atelier de calligraphie du CCA. L’exposition permet d’apprécier le travail des élèves de l’atelier, dont la maîtrise de cet art évolue au fil d’un apprentissage régulier, dispensé de main de maître par Abdelkrim Benbelkacem.
La reprise en présentiel du programme musical du CCA sera inaugurée par le grand chanteur Hamidou qui animera deux soirées, les 11 et 12 juin, à la grande joie de ses fans et du public algérien établi en France.
Un autre rendez-vous musical est prévu pour le 19 juin avec une soirée exceptionnelle dans la tradition des cérémonies du Diwan d’Algérie avec elmaâlem Hafid Bidari et son groupe.
Une autre soirée aux rythmes africains est prévue pour le 18 juin avec Ahmed Djamil Ghouli, plus connu sous le nom de Djam. Cet artiste a rencontré un vif succès ces dernières années en assurant une direction artistique typiquement africaine.
Afin de garantir la sécurité sanitaire du public et du personnel, des mesures barrières sont imposées par l’établissement. Il s’agit du port obligatoire du masque, limitation du nombre de personnes présentes simultanément dans les espaces du CCA, pour permettre le respect de la distanciation sociale, accès aux groupes de quatre personnes maximum qui peuvent être assis sans séparation (salle de spectacles) et friction des mains au gel hydro-alcoolique obligatoire pour tous (produit mis à disposition). Le nombre de personnes dans la salle de spectacles est limité à 135 personnes.
Il est à rappeler que le Centre culturel algérien de Paris est un établissement qui met en valeur la culture algérienne en proposant des moments pleins de joie et d’émotion aux visiteurs.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img