23.9 C
Alger
mardi 16 août 2022

Rentrée scolaire Les syndicats demandent un report de deux semaines

La rentrée scolaire est, pour l’instant, maintenue au 7 septembre. Les syndicats des enseignants s’inquiètent de la situation sanitaire et souhaitent qu’elle soit reportée de deux semaines, au moins jusqu’à ce qu’une bonne partie du personnel éducatif soit complètement vaccinée. Avec la forte propagation du variant Delta et le fait qu’il touche de plus en plus d’enfants, les choses risquent de se compliquer. Pour sécuriser les élèves, en premier lieu, et les travailleurs de l’Education, les syndicats demandent tout simplement de décaler le retour en classe sous Covid de quinze jours. Faut-il attendre la vaccination de tout le personnel du secteur pour annoncer la rentrée scolaire ? C’est en tous cas ce que demandent les syndicats de l’enseignement qui veulent plus de temps pour mieux s’y préparer. En effet, les syndicats de l’Education ont souligné l’importance d’accélérer l’opération de vaccination contre le Covid-19 pour le personnel du secteur de l’Education nationale, en prévision de la prochaine rentrée scolaire, avant de vacciner les élèves dans une seconde étape. Ainsi, le président du Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation (Satef), Boualem Amoura, a suggéré, hier, dans une déclaration faite à la Radio nationale Chaîne 1, de reporter la rentrée scolaire d’au moins 15 jours pour s’assurer que le personnel du secteur reçoive deux doses du vaccin contre le coronavirus.
Il a expliqué que l’intervalle entre la première et la deuxième dose devrait être d’au moins 15 jours, d’où l’appel à reporter la rentrée scolaire au moins pour la même durée, soulignant que le report ne sera pas pour prolonger les vacances, mais pour sécuriser les travailleurs de l’Education. Il a également demandé à ce que les élèves soient vaccinés. De son côté, le secrétaire général du Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap), Belamouri Laghlidh, a appelé tous les membres de la famille éducative à se faire vacciner et à assurer une bonne scolarisation. Il a souligné également la nécessité de vacciner les élèves dans un deuxième temps, étant donné que le variant Delta est très dangereux.
Lors du dernier Conseil des ministres, le chef de l’Etat a indiqué que «la rentrée scolaire, universitaire et professionnelle est liée à la vaccination de tous les travailleurs et employés de ces secteurs». Pour rappel, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid et les membres du Comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de la pandémie Covid-19 en Algérie se sont réunis jeudi dernier pour discuter de l’adoption du protocole sanitaire du ministère de l’Éducation nationale relatif à la rentrée scolaire 2021-2022, de l’organisation de l’opération de vaccination des agents de l’Education nationale et de la mise en place de procédures administratives et logistiques pour lancer l’opération de vaccination au niveau des pharmacies.

Louisa Ait Ramdane

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img