18.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Rentrée scolaire / Cartable : plus lourd cette année ?

Même si le département ministériel de Abdelhakim Belabed s’emploie à alléger le poids des cartables pour la nouvelle année scolaire 2022- 2023, avec l’adoption de la langue anglaise au cycle primaire, donc une matière de plus, le cartable risque de s’alourdir.

Par Thinhinane Khouchi

L’allégement du poids des cartables scolaires ne sera pas pour cette année encore. En effet, avec l’adoption de l’enseignement de l’anglais au cycle primaire, donc une matière en plus, l’élève devra transporter un livre et un cahier de plus. Cela risque de déplaire aux parents et des élèves qui, depuis des années, se plaignent du poids des cartables. À chaque rentrée scolaire, les parents ainsi que des associations et syndicats réclament l’allégement du cartable, mais sans succès. La présidente de la Fédération nationale des associations des parents d’élèves (FNAPE) a indiqué que «depuis des années l’on dénonce ce problème, notamment pour les élèves du cycle primaire. On doit le résoudre une fois pour toutes et y remédier rapidement afin d’alléger la souffrance vécue au quotidien par nos enfants qui sont contraints de porter de très lourds cartables». «Chaque année, nous recevons constamment des réclamations des parents d’élèves à ce sujet. Il y a même eu des cas d’élèves qui ont eu une déviation de la colonne vertébrale due au poids du cartable. C’est un sérieux problème qui nuit à la santé de l’élève et qu’on n’est pas arrivé à régler», ont déploré la présidente de la FNAPE et le président de l’Association des parents d’élèves. Pour ce faire, la FNAPE propose comme solution le respect de l’emploi du temps dans la répartition des matières. Elle a recommandé de doter les classes de casiers permettant aux élèves de garder leurs livres à l’école et de prendre uniquement les manuels dont ils auront besoin à la maison. La FNAPE a jugé important également d’alléger le programme scolaire dispensé dans le cycle primaire, estimant que l’écolier doit apprendre juste à lire, à écrire et à compter. «Avoir dix cahiers et autant de livres en primaire est une aberration qu’il faut corriger». Afin d’alléger les cartables, Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a pris un certain nombre de mesures qui seront dévoilées à la rentrée prochaine 2022-2023, notamment pour l’allégement du poids des cartables. Le ministre de l’Education, de son côté, a exprimé sa volonté de remédier à ce problème qui mine le secteur depuis des années. Il a annoncé plusieurs mesures qui entreront en vigueur à partir de l’année scolaire 2022-2023 à travers lesquelles le cartable allait être allégé par la dotation progressive de près de 1 600 écoles primaires à travers le pays en tablettes électroniques. L’opération va débuter ce 16 août et l’ultimatum a été fixé par le ministre. L’opération de dotation des établissements scolaires concernés en tablettes électroniques devrait se faire avant le 9 septembre prochain, a-t-il insisté. La réussite de cette opération ne signifie pas la fin du défi. L’opération se heurte à un problème et non des moindres. Nous avons plus de 19 000 écoles réparties à travers le territoire national, et il faudrait surmonter les obstacles de sa généralisation afin d’assurer l’accès de tous les élèves à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité.

T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img