31.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Rencontre: Relancer le tourisme pour participer au développement économique

Le thème de la relance du tourisme pour participer à la réalisation du développement économique, social et environnemental était au cœur d’une rencontre scientifique organisée, dimanche à Alger, par l’Office national du tourisme (ONT).

Par Hocine M.

Le directeur de l’Administration et des moyens à l’ONT, Abdelaziz Madoui, a mis l’accent sur l’importance de l’organisation de cette rencontre à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale du tourisme, coïncidant avec le 27 septembre de chaque année, afin de mettre en lumière le rôle du secteur du tourisme dans la participation à la réalisation d’un développement global et durable dans tous les domaines, rappelant la richesse naturelle que recèle l’Algérie et qui lui permet d’être une destination touristique d’excellence.
Le même responsable a souligné la stagnation qu’a connue son secteur au niveau mondial durant les deux dernières années en raison de la propagation du Covid-19, ce qui a entraîné un recul important du tourisme du fait de la suspension des déplacements et la coupure des revenus financiers.
Rappelant que l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) avait estimé les pertes financières subi par le secteur en 2020 à plus de 1 300 Mds USD, le même intervenant a fait savoir que plus de 120 millions de fonctionnaires avait été licenciés à travers le monde.
Evoquant la situation du tourisme en Algérie, Madoui a appelé au renforcement du tourisme interne afin d’attirer les touristes qui ont pris l’habitude d’opter pour des destinations étrangères pour passer leurs vacances, relevant l’importance du renforcement du domaine de la promotion touristique afin de faire connaître les destinations touristiques nationales et de tracer différents programmes en vue de relancer ce secteur et de l’ériger en un générateur de richesse économique et de prospérité à travers la création d’emplois permanents et le développement des régions locales, outre l’exploitation des sites archéologiques, historiques, culturels, religieux et environnementaux dans l’activité touristique.
La directrice de la coopération et de la communication au ministère du Tourisme et de l’Artisanat, Asma Moulay, a passé en revue les efforts consentis avec l’ensemble des partenaires en vue de donner un «véritable» élan au tourisme, vu que ce secteur a été grandement impacté par la pandémie de la Covid-19.
Le recul qu’a connu le secteur nécessite de tout un chacun de renforcer la coopération commune pour contribuer à la réalisation du développement touristique durable et générateur de richesses à travers la promotion du tourisme interne, a-t-elle dit.
Le président de la fondation Algeria Youth Ambassadors, Salaheddine Tayar, a estimé qu’il est temps de penser sur le renforcement de l’activité touristique en lui insufflant une dynamique durable et en octroyant l’opportunité à tous pour explorer la richesse que recèlent les différentes régions du pays à même de contribuer au développement socio-économique de l’Algérie.
Il a rappelé, à ce propos, l’action de vulgarisation menée par sa fondation, notamment au niveau mondial pour faire connaître la richesse touristique algérienne et attirer les touristes étrangers et partant, faire du pays une destination touristique mondiale par excellence.
Quant au président de l’Association nationale d’orientation et de promotion touristique, Iskandar Mahieddine, il a évoqué les efforts consentis pour «une destination touristique par excellence». Il a, également, relevé la richesse de la région Sud du pays, au centre de l’attention des touristes, tant à l’intérieur, qu’à l’extérieur du pays, d’où la nécessité de la valoriser, de la promouvoir et de l’exploiter dans le développement de l’activité touristique pour créer une richesse durable.
H. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img