16.9 C
Alger
mercredi 24 avril 2024

Rencontre: Le développement de la filière oléicole tributaire de l’accompagnement technique

Les participants à une rencontre sur les techniques de promotion de la filière oléicole à Biskra, organisée au Centre de recherche scientifiques et technique sur les régions Arides (CRSTRA) du chef-lieu de wilaya, ont estimé que le développement de cette filière reste tributaire de l’accompagnement technique et scientifique.
Le développement de la filière oléicole «doit avoir lieu selon une approche participative impliquant les intervenants et permettant de poser et de résoudre les préoccupations à l’échelle locale avec l’intervention des centres de recherche, alors que la prise en charge des problèmes les plus complexes des agriculteurs se fera avec l’aide d’experts de haut niveau», a souligné l’ingénieur agronome au CRSTRA, Kamel Bensalah, dans son intervention. Et d’ajouter : «L’olive et l’huile d’olive, des produits locaux à haute valeur nutritive, sont en mesure de concurrencer n’importe quel produit mondial, car il est possible de les produire en quantités importantes à travers l’intensification des efforts des agriculteurs, des centres de recherche et de l’administration».
Dans ce cadre, il a indiqué que «le développement des techniques d’irrigation, de fertilisation et la sélection des plants adéquats demeure tributaire d’une communication continue et permanente entre l’investisseur et les centres de recherche». Pour sa part, le président du Conseil professionnel de wilaya de la filière oléicole, Fatah Telli, a indiqué que l’édification d’une base solide pour cette filière commence par le choix des plants pouvant s’adapter au climat de la région et la lutte contre les risques d’atteinte à l’olivier, ajoutant que les agriculteurs «aspirent à un véritable accompagnement dans toutes ses phases et une collaboration avec les techniciens pour améliorer la production et traiter les maladies».
«Laisser l’agriculteur qui ne possède que des informations limitées en matière de lutte contre les menaces touchant l’olivier tout seul, rend sa mission visant à augmenter sa production plus difficile», a-t-il encore souligné.
«La filière oléicole, encore jeune dans cette wilaya, nécessite la conjugaison des connaissances des agriculteurs et la contribution des chercheurs des centres techniques et scientifiques pour exploiter les techniques mondiales aidant à développer cette filière et les transmettre aux agriculteurs à travers la programmation de journées de formation et de sorties sur le terrain, en vue de résoudre les préoccupations posées et donner également des conseils et des orientations afin de réduire les erreurs commises par les agriculteurs», a souligné le secrétaire général de la Chambre d’agriculture, Faouzi Ghoumri.
Cette rencontre a été organisée à l’initiative du Centre de recherche scientifique et technique sur les régions arides (CRSTRA), en collaboration avec la direction de wilaya des services agricoles, la Chambre d’agriculture, l’Institut technique de développement de l’agronomie saharienne (ITDAS) d’Ain Bennoui, en plus de la Conservation des forêts, et ce, avec la participation d’agriculteurs activant dans cette filière.
H. H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img