19.9 C
Alger
lundi 3 octobre 2022

Rencontre des cadres des Affaires religieuses: Réactivation et renforcement des opérations de solidarité

Les participants à une rencontre nationale des cadres du secteur des Affaires religieuses organisée à Blida, ont appelé à la réactivation et le renforcement des opérations de solidarité, notamment durant le mois de ramadhan, a-t-on appris, mardi, des organisateurs.
La réactivation et le renforcement des opérations de solidarité à travers, notamment, l’intensification des campagnes de solidarité et de don du sang, la distribution d’aides alimentaires aux familles nécessiteuses et l’ouverture des restaurants «Errahma» durant le mois de ramadhan (en cas d’autorisation de leur ouverture), a été l’une des principales recommandations qui ont sanctionné cette rencontre qui s’est ouverte lundi, sous la présidence du ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, Youcef Belmahdi.
Dans le cadre de cette démarche de solidarité, la direction des affaires religieuses de la wilaya de Blida prévoit la distribution, durant le mois de ramadhan, d’environ 2 000 colis alimentaires au profit des familles démunies, ainsi que l’organisation de campagnes de don du sang et de sensibilisation sur l’importance de ce geste, a-t-on appris du responsable local de ce secteur, Kamel Belassel. Lors de cette même rencontre nationale, il a été également recommandé l’aménagement et la préparation des mosquées en prévision du mois sacré, afin que ces espaces soient prêts en cas d’autorisation de la pratique de la prière des «Tarawih» par le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du nouveau coronavirus et les autorités compétentes – après étude du protocole sanitaire à mettre en place à cet effet.
A ce propos, les participants à cette rencontre, qui s’est étalée sur deux jours et qui a été abritée par le Club régional de l’Armée nationale populaire, ont insisté sur l’importance du respect du protocole sanitaire de prévention de la propagation du Covid-19 dans les lieux de culte à travers, notamment, le port du masque et le respect de la distanciation physique.
A travers les recommandations qui ont sanctionné cette rencontre, les participants ont également souligné la nécessité de développer le système d’enseignement coranique en encourageant l’utilisation des nouvelles technologies. Le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, Youcef Belmahdi, a indiqué à la presse que l’autorisation de la pratique de la prière de «Tarawih» dépend de la stabilité de la situation sanitaire concernant la pandémie de Covid-19, rassurant les citoyens que la décision qui sera prise par les autorités compétentes prendra en considération la préservation de la santé publique qui est une priorité.

Farid Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img