25.9 C
Alger
samedi 25 juin 2022

Rencontre autour de Geneviève Fraisse à l’I.C.F. d’Alger

Féminisme et philosophie en débat

Une rencontre autour de l’œuvre «Féminisme et philosophie» de la philosophe, spécialiste de la pensée féministe et directrice de recherche émérite au CNRS, Geneviève Fraisse, est organisée ce soir à l’Institut culturel français d’Alger. Cette rencontre qui met la lumière sur la pensée de cette femme militante se veut une occasion pour revenir sur le lien entre le féminisme et la philosophie, la pensée féministe et ses influences sur la société contemporaine.

Par Abla Selles

«Féminisme et philosophie» est une œuvre de la philosophe, spécialiste de la pensée féministe et directrice de recherche émérite au CNRS, Geneviève Fraisse. Cette œuvre qui se veut un essai riche d’idées et d’informations met la lumière sur la pensée féministe, ses origines et vers où elle compte arriver.
En effet, la question sexe et genre s’impose désormais comme problème théorique, mais l’objet de pensée échappe encore à la sérénité académique, comme à la légitimité scientifique. Geneviève Fraisse a compris que «la philosophie était le bastion le plus solide, parce que le plus symbolique, de la prérogative masculine. Alors il fallait chercher les mots possibles de l’émancipation féministe, de la démocratie exclusive au consentement par exemple, pour leur donner une consistance conceptuelle et les colporter sur les chemins de l’universel».
Cette philosophe, spécialiste de la pensée féministe, pense que «l’histoire est un bon matériau, les textes anciens comme l’actualité récente, voire les événements tel Metoo. Car il faut s’introduire dans la tradition pour mieux la subvertir». D’ailleurs, elle travaille sur l’épistémologie politique de la pensée féministe avec le concept d’égalité comme opérateur de pensée. Elle a écrit dans ce sens : «Le concept est ce qui manque dans le regard qu’on a sur la pensée féministe. Quand je titre un livre sur la question du service domestique, non pas du travail domestique, non pas des domestiques, mais du service, ou quand j’écris trente ans plus tard un livre sur le consentement bien avant qu’on en débatte, quand je distingue à l’occasion du mouvement sur la parité la notion de gouverner et représenter, c’est que ça m’aide à penser».
Il est à noter que «Féminisme et philosophie» n’est pas la première œuvre de Geneviève Fraisse. Cette femme mélitante pour le droit de l’égalité entre les sexes a écrit plusieurs essais autours de ce thème dont La suite de l’histoire, «Les excès du genre» et autres.


A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img