26.9 C
Alger
vendredi 18 juin 2021

Rencontre arabe de l’Inchad et du Madih: Les lauréats primés

Une chaleureuse atmosphère était ressentie dimanche soir au Palais de la culture Moufdi-Zakaria d’Alger, en présence d’un grand nombre de mounchidine représentant les quatre coins du pays. C’est dans le cadre de la première Rencontre arabe de l’Inchad et du Madih que le mois sacré du ramadhan et celui du patrimoine ont été célébrés.

Par Abla Selles

Inaugurée par la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, à l’Auditorium Moufdi-Zakaria du Palais de la culture à Kouba, cette première rencontre, organisée le temps d’un soir par l’Association algérienne pour la paix et l’humanité présidée par Belkacem Chihaoui, a été placée sous le slogan «Souffles spirituels et modes artistiques au sein du ramadhan».
Rappelant que l’art de l’Inchad et du Madih étaient en soi une «invitation à s’élever dans la spiritualité et se hisser vers les valeurs humanitaires», la ministre de la Culture a réitéré sa volonté d’«accompagner et de soutenir ces jeunes prodiges» aux voix présentes et étoffées.
Les troupes «En’Noudjoum el fenniya li el inchad» de Ghardaïa, «Nour El Moustapha» de Mostaganem et «Cheikh Belhaddad» de Bejaïa, ainsi que les ténors Nadjib Ayache, Lokmane Skendar, Zoheir Farès et Yacine Hamouche, lauréats dans plusieurs compétitions de différents évènements arabes et internationaux, sont ensuite entrés en compétition pour les prix de «La troupe d’Or», «La voix d’Or» et «La plume d’Or».
Le prix de «La troupe d’Or» a été décerné par le jury ex æquo à l’ensemble «En’Noudjoum el fenniya li el inchad» de Ghardaïa, dirigé par Ahmed Djamel et «Nour El Moustapha» de Mostaganem, avec à sa tête Belalia Bendehiba, alors que le prix de «La voix d’Or» et celui de «La plume d’Or» ont été obtenus par Abderrahmane Djouamaï et Khaled Ishak, respectivement.
En présence de représentants de la mission diplomatique de l’Etat de Palestine accréditée à Alger, des trophées honorifiques appuyés d’une dotation financière de l’Office national des droits d’auteur et droits voisin (Onda) ont été remis aux lauréats ainsi qu’à tous les artistes participant à cet évènement.
Le public, relativement nombreux, soumis au strict respect des mesures sanitaires contre la propagation du coronavirus, s’est délecté durant trois heures dans les atmosphères solennelles du chant religieux, applaudissant longtemps l’ensemble des artistes.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img