8.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Relogement et éradication de l’habitat précaire à Béjaïa: Fin de calvaire pour les 57 familles des camps des Saket

Les 57 familles recasées provisoirement au niveau du camp de vacances de Saket et dans des taudis érigés sur la côte-Ouest de Béjaïa pendant une dizaine d’année environ ont, enfin, été relogées avant-hier, à la faveur d’une nouvelles opérations de relogements dans de nouveaux appartements situés au pôle urbaine-Igher-Ouzari, dans la commune de Oued-Ghir.

C’est la fin d’un calvaire qui a duré de longues années. Ayant vécu doublement le calvaire dans des taudis auparavant dans la ville de Béjaïa, puis recasées, provisoirement, dans le camp de vacances de Saket, ces familles qui n’ont pas cessé de réclamer des appartements décents se voient concrètement attribués des logements neufs. Pour rappel, au début de la l’année en cours, un tirage au sort de choix des appartements avait été organisé en leur faveur à la maison de la culture mais, il n’a pas été suivi, directement, par une opération de relogement en raison de certains travaux enregistrés au niveau du site notamment, les VRD entre autres. L’opération de relogement organisée par l’OPGI a été chapeautée par la wilaya et la daïra. Elle a vu une grande mobilisation de tous les moyens humains et matériels des services de l’OPGI de la wilaya de Béjaïa, de l’APC, des services de sécurité et de la daïra de Béjaïa. Les bénéficiaires qui ont, longtemps attendus, ce moment étaient très contents de pouvoir, enfin, s’abriter dans des appartements appropriés et quitter le calvaire du camp qui était dépourvu de conditions de vie dont le confort surtout en hivers en plus de son isolement et le manque de sécurité. Le relogement de ces familles a été suivi d’une opération de démolition des taudis érigés par les bénéficiaires dans la région.

 H. Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img