12 C
Alger
mercredi 27 janvier 2021

Relizane: Accord entre le centre universitaire «Ahmed-Zabana» et le complexe de textiles «Tayal»

Le centre universitaire «Ahmed- Zabana» de Relizane a signé, mardi, un accord de partenariat et de coopération dans le domaine de la formation et de la recherche scientifique avec l’Algérienne des industries de textiles «Tayal».La cérémonie de signature de cet accord s’est déroulée au siège du complexe de textiles situé au parc industriel de Sidi Khettab (Relizane), en présence des responsables et cadres des deux parties, à l’instar du directeur du centre universitaire de Relizane, Abed Bouaddi et le directeur général de l’Algérienne des Industries textiles «Tayal», Mohamed Ukdamir. Dans son intervention lors de la cérémonie de signature, le directeur général de l’entreprise «Tayal» a indiqué que cette convention entre dans le cadre de la stratégie de développement de l’usine visant à densifier le tissu industriel local et national.
Ce partenariat scientifique avec le centre universitaire de Relizane permet d’assurer diverses sessions de formation sur site aux étudiants, en plus des recherches et stages théoriques et pratiques, ainsi que des opportunités d’emploi dans tous les domaines dans les différentes unités du complexe et différentes spécialités, selon les explications fournies par les responsables du centre universitaire. Le complexe, réalisé en 2016 dans le cadre d’un partenariat entre l’entreprise turque «Intertay», filiale du groupe «Taypa» et l’entreprise algérienne publique «S et H» et «Tixalg» et le holding «Madar» a permis, à travers ce partenariat, la création d’une société mixte dénommée l’Algérienne des industries du textile «Tayal».
Ce pôle industriel, réalisé à la faveur d’un investissement de plus de 171 milliards DA (714 millions de dollars US) sur une superficie de 250 hectares est le plus grand du genre au niveau africain, selon la direction locale de l’industrie et des mines.
La capacité de production de cette usine est de 30 millions de mètres de fil par an pour ce qui est du textile et de 12 000 tonnes pour ce qui est du tissage, ainsi que 30 millions de pièces destinées à la confection de pantalons et de chemises, a-t-on fait savoir.
Les quantités produites au niveau du complexe dans les différentes gammes de tissus permettent d’augmenter le potentiel de croissance dans le secteur du textile et du coton en Algérie, notamment en ce qui concerne le tissage et la confection des vêtements, de satisfaire les besoins du marché national et de s’insérer dans le marché international, a indiqué le chef de la division de la communication et des relations publiques de ce complexe, Yasser Abdeslam.
S. A.

Article récent

--Pub--

Articles de la catégorie

- Advertisement -