13.9 C
Alger
mercredi 7 décembre 2022

Réformes prévues à la rentrée sociale: Benbouzid annonce la révision des statuts du secteur de la Santé

Réclamée par les professionnels du secteur, la révision des lois fondamentales de la santé est attendue à la prochaine rentrée sociale.

Par Louisa A. R.

Chose promise, chose due. Le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid, a annoncé la révision des statuts de son secteur. «En application de ce qui a été annoncé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, les statuts du secteur devraient être élaborés avant la fin de l’année en cours», a-t-il déclaré.
Pour rappel, le Président Tebboune s’est engagé à réviser la loi fondamentale relative à la santé avant la fin de l’année. Il a déclaré lors du Forum national pour le renouvellement du système de santé, que l’État s’est engagé à faire de 2022 une année de révision radicale de toutes les lois réglementant le secteur de la Santé. Il a promis, ainsi, de mettre en œuvre les recommandations formulées par le Forum sur les questions matérielles.Au passage, le ministre de la Santé a révélé l’achèvement de la préparation de six lois fondamentales liées au secteur et autres, en cours d’élaboration. Ces textes seront présentés à la réunion du gouvernement au début de la prochaine rentrée sociale, a-t-il fait savoir.
Concernant le service civil, Benbouzid a expliqué que ce dossier est «en cours d’étude» après la mise en place de pôles médicaux régionaux qui offrent des services aux citoyens dans les zones qui souffrent d’une pénurie de médecins, notamment de spécialistes.
Benbouzid a fait état également d’une coordination avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique afin de renforcer les services qui enregistrent une pénurie de médecins assistants et de professeurs assistants. Sur ce point, il a insisté sur «la nécessité de reconsidérer la répartition des médecins spécialistes dans les différents établissements hospitaliers du pays à partir de septembre prochain».

Un nouveau Centre anti-cancer pour enfants inauguré à Alger
Le ministère de la Santé renforce ses structures. En effet, Abderrahmane Benbouzid a inauguré un nouveau Centre anti-cancer (CAC) pour enfants, relevant du CHU Lamine- Debaghine (ex-Maillot) de Bab El-Oued, Alger. D’une capacité de 140 lits, le nouveau centre permettra d’alléger la charge sur le Centre Pierre-et-Marie-Curie (CPMC) de l’hôpital Mustapha-Pacha d’Alger. A cette occasion, Benbouzid, accompagné du wali d’Alger, Ahmed Maabed, a écouté un exposé présenté par le directeur du CHU de Bab el Oued, Nafaa Tati, sur les équipements et la gestion de cette nouvelle structure. Ce nouvel établissement «constitue un acquis pour le secteur et s’inscrit dans le cadre de la stratégie tracée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, visant à lutter contre le cancer et à éviter certaines contraintes aux citoyens», a-t-il souligné. Le ministre a expliqué, en outre, les problèmes encore enregistrés en matière de radiothérapie en raison de la panne des accélérateurs à défaut de maintenance, après la dissolution de l’entreprise qui l’assurait. Benbouzid avait inauguré auparavant deux établissements de santé de proximité, respectivement dans les communes de H’raoua, à l’Est d’Alger, et Bourouba, portant ainsi à 12 le nombre global de ces structures de santé inaugurées depuis le début 2022.
L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img