26.9 C
Alger
jeudi 6 octobre 2022

Recensement général: 5 milliards de DA pour la réalisation du 6e RGPH-2022

Une enveloppe d’environ 5 milliards de DA a été dégagée par l’Etat pour la réalisation du 6e Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-2022), dont «les premiers résultats seront connus dans 3 mois», a indiqué, dimanche à Alger, le directeur général par intérim de l’Office national des statistiques (ONS), Youcef Bazizi.

Par Samia B.
Se déroulant du 25 septembre au 9 octobre, le 6e RGPH nécessitera un budget d’environ 5 milliards DA, comprenant notamment l’ensemble des frais logistiques, de transport, le coût de formation des formateurs, le payement des agents recenseurs, a précisé M. Bazizi, lors de son passage au Forum d’El-Moudjahid.
Entamée dans sa phase préparatoire depuis 2019, cette opération est placée sous le slogan «Recensons notre présent pour construire notre avenir», et divulguera ses «premiers résultats» dans trois mois, alors qu’il faudra attendre une année pour prendre connaissance de «plus de détails», a-t-il expliqué.
Cette opération mobilisera, dans sa phase exécutoire, 53 493 agents recenseurs et 8 032 contrôleurs, en plus de 2 255 agents recenseurs de réserve «pour parer aux imprévus», a-t-il ajouté M. Bazizi.
Se félicitant de l’usage de l’outil informatique pour l’édition 2022 du RGPH, M. Bazizi, qui est également directeur de la gestion à l’ONS, a fait état de l’acquisition de 53 000 tablettes équipées de puces SIM de 4G, ce qui, selon lui, offrira davantage de «fiabilité» aux données récoltées, tandis qu’une «infime» proportion de citoyens sera recensée au moyen classique du papier. En outre, l’intervenant a fait savoir que le suivi de l’exécution de ce recensement sera supervisé par un Comité national présidé par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, et au niveau local par des Comités de wilaya et communaux, précisant que l’opération se fera en fonction d’un découpage territorial en «districts de recensement». A cet effet, 62 ingénieurs seront mobilisés au niveau des wilayas et 2 600 délégués à l’échelle communale, en sus de 150 cadres de l’ONS, a-t-il indiqué, ajoutant que pour le volet lié à l’information et à la sensibilisation, 80 000 affiches en grand et petit formats seront déployées en langues arabe et amazighe. Ceci, outre le recours aux autres moyens de communication que sont les SMS, un site internet dédié à l’événement, les réseaux sociaux, ainsi qu’un timbre postal sera émis à cet effet, a-t-il affirmé. Tout en rappelant que le RGPH est effectué tous les 10 ans, M. Bazizi a qualifié cette opération de «stratégique» et de «complexe» de par son envergure, car touchant l’ensemble du territoire national et aboutissant à des informations détaillées.
«C’est un outil d’aide à la décision pour les pouvoirs publics, de même qu’elle sert aux besoins d’analyses et de recherches et aux travaux stratégiques», a-t-il précisé, relevant l’importance des résultats du RGPH pour le pays en matière d’exécution de ses engagements internationaux, à l’instar des Objectifs du Développement durable (ODD), à l’horizon 2030.
Selon le responsable, la population cible du prochain recensement est celle des ménages ordinaires, collectifs, nomades et celle comptée «à part», à savoir celle se trouvant dans des hospices, des prisons, les sans domicile fixe (SDF), insistant, à ce propos, sur le caractère «strictement confidentiel» des données recueillies, et pour lesquelles les précautions de «sécurité» ont été envisagées.
Le futur recensement concernera également le parc immobilier habité et inhabité, sachant que les informations collectées «ne seront en aucun cas utilisées à des fins de contrôle économique», a-t-il fait savoir.
S. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img