26.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Rebond des contaminations par le coronavirus / Pr Mahyaoui : «Les derniers chiffres sont inquiétants»

Après une accalmie de quelques mois, les cas de contamination au Covid-19 repartent à la hausse ces derniers jours. Les spécialistes mettent en garde contre le relâchement et appellent à la vigilance et au respect des mesures de prévention pour éviter la troisième vague qui menace le monde. C’est dire que le danger n’est pas encore écarté.

Par Louisa Ait Ramdane

Les derniers bilans de nouvelles contaminations par le Covid-19 en Algérie inquiètent les médecins. Le Pr Riad Mahyaoui, membre du Comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de l’épidémie Covid-19 en Algérie, indique que les chiffres récents du coronavirus étaient «un peu inquiétants». Mais en revanche, il a exclu le retour à zéro, surtout après les résultats probants que l’Algérie a réalisés, grâce à l’application rigoureuse des mesures de prévention durant une année entière.
Dans un entretien accordé à la Radio locale Sétif, le Pr Mahyaoui fera remarquer que «l’apparition de nouvelles souches du virus complique les choses et les enquêtes épidémiologiques sur les cas infectés et suspects se déroulent bien».
Il y a lieu de signaler qu’un fort relâchement dans les mesures de protection, qui pourrait être fatal, est constaté quotidiennement à travers l’ensemble du pays. La majorité de la population a abandonné le port du masque et ne respecte guère la distanciation sociale, alors qu’une troisième vague de contaminations n’est pas à écarter, selon les médecins.
Pour éviter une nouvelle vague de contaminations, les spécialistes appellent le citoyen à prendre ses précautions en maintenant les mesures barrières.
Dans ce contexte, le Professeur a tenu à préciser que «les meilleurs protocoles de santé étaient ceux des mosquées et nous espérons donc que les fidèles continueront à ce rythme pendant le ramadhan». «Les Algériens, dans leur ensemble, doivent continuer à se conformer aux mesures de prévention qui ont quand même donné des résultats probants que nous devons préserver», a-t-il déclaré encore.
Le membre du Comité de suivi de la pandémie a relevé qu’à l’heure actuelle aucun cas de contamination au Covid n’a été enregistré dans 26 wilayas, la plupart des cas se situent dans les wilayas de M’sila, Alger, Batna, Ouargla, Blida et Jijel.
Pr Mahyaoui a expliqué, en outre, que «la campagne de vaccination se poursuit en Algérie, mais lentement, car nous sommes connectés aux pays industrialisés qui subissent une forte pression à cause de l’épidémie». Il a affirmé, cependant, qu’«au cours de la dernière semaine d’avril et début mai, nous recevrons des quantités importantes de divers vaccins».
Par ailleurs, le Professeur Mahyaoui a tenu à rassurer que le vaccin AstraZeneca n’a pas provoqué de complications chez les sujets vaccinés. «Nous n’avons signalé aucun symptôme grave chez les personnes vaccinées, en particulier avec le vaccin AstraZeneca qui n’a pas provoqué de caillots sanguins», dira-t-il. Il a rappelé que 47 000 personnes souhaitant se faire vacciner se sont inscrites sur la plateforme numérique, dont
27 000 l’ont été déjà.
Évoquant la réouverture des frontières, Pr Mahyaoui a indiqué qu’«il n’est pas raisonnable de parler de l’ouverture de vols internationaux, alors que le monde connaît une troisième vague».
L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img