10.9 C
Alger
samedi 24 février 2024

Qatargate

Le scandale du «Qatargate» a éclaté cela fait tout juste une année maintenant, mettant en lumière une profonde politique de corruption à Bruxelles, impliquant des députés européens de gauche de différents pays, mais essentiellement venant de Belgique. Ce 29 novembre, le parquet fédéral a annoncé qu’il ne demandait pas, à ce stade, de lever l’immunité parlementaire de Marie Arena, son nom est cité dans le cadre d’une opération de lutte contre la corruption menée par l’Office central pour la répression de la corruption, et impliquant des personnalités politiques européennes susceptibles d’avoir reçu de l’argent du Qatar. Le bureau d’une assistante parlementaire de Marie Arena ayant travaillé pour l’ONG Fight impunity est mis sous scellé. Son nom est à nouveau cité dans un mandat d’arrêt émis le 10 février 2023 dans le cadre du scandale de corruption par le Qatar au Parlement européen et selon lequel elle ferait partie d’un quatuor comprenant également Marc Tarabella, Alessandra Moretti et Andrea Cozzolino. Fin août 2023, il est révélé que les enquêteurs auraient retrouvé 280 000 euros en liquide dans l’appartement de son fils, Ugo Lemaire, dont l’appartement était attenant à celui de Marie Arena. Suite à cette décision, les avocats de cette dernière ont réagi dans un communiqué ce lundi. «Le fait de ne pas demander la levée de son immunité implique qu’aujourd’hui, après plus d’un an d’enquête, le parquet fédéral n’envisage pas de poursuivre Marie Arena devant un tribunal», estiment Michèle Hirsch et Morgan Bonneure, les conseils de l’eurodéputée. Ses avocats informent du fait que Marie Arena n’a, jusqu’ici, pas été convoquée par les juges d’instruction successifs et que la perquisition effectuée à son domicile en juillet dernier «n’a donné lieu à aucune suite dont la principale intéressée serait au courant». A travers ce communiqué, sont également dénoncés les articles de presse qui l’accuseraient ou insinueraient une éventuelle implication dans le Qatargate. Le communiqué avance que «toutes les accusations et insinuations dont Marie Arena a fait l’objet sont infondées et inexactes». Les avocats de Marie Arena font également état d’une éventuelle audition à venir qui serait attendue par leur cliente. C’est après cette audition que la députée européenne annonce, par le biais de ses avocats, qu’elle donnera publiquement son point de vue. Pour le Qatar, accusé déjà d’avoir payé sa nomination pour l’organisation de la Coupe du monde de 2022, ce nouveau scandale n’aide pas à améliorer son image de dictature pétrolière aux méthodes plus que discutables. Pour les eurodéputés impliqués, dont beaucoup tiennent des discours ampoulés au Parlement pour dénoncer la corruption et les grandes fortunes, c’est une véritable humiliation de se voir publiquement impliqués dans cette affaire qui dévoile leur cupidité et surtout leur hypocrisie maladive.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img