12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Promotion de produits périmés sur les réseaux sociaux: Appels à intensifier les opérations de contrôle

Des «promotions» sur des produits alimentaires dont la date de péremption arrive bientôt à échéance envahissent depuis un moment nos réseaux sociaux, notamment Facebook. Face à ces comportements, l’association Aman a appelé les inspecteurs du ministère du Commerce à intensifier les opérations de contrôle au niveau des magasins, des supérettes et des centres commerciaux.

Par Thinhinane Khouchi

Certains commerçants peu scrupuleux proposent, depuis un moment, des «promotions» sur des produits alimentaires dont la date de péremption arrive bientôt à la fin. Ces promotions ciblent souvent les familles à revenus modestes. A ce propos, l’association Aman pour la protection du consommateur a mis en garde contre les compagnes promotionnelles qu’organisent certains commerçants de produits alimentaires et de biens de consommation via le réseau social Facebook pour se débarrasser des produits dont la date de péremption est proche. Elle a souligné que de telles pratiques peuvent porter préjudice au consommateur peu averti. Car vendre un lot entier d’un produit donné au prix d’une seule unité (par exemple, 4 pots de yaourt pour le prix d’un), cet artifice incite les citoyens appartenant aux couches pauvres de la société à se jeter sur la «bonne affaire» sans faire attention à la date de péremption du produit qui, le plus souvent, arrive bientôt à terme. Hacène Menouar, le président de l’association Aman, a expliqué à un media national que ce sont les simples citoyens qui, la plupart du temps, tombent dans le piège de ces «promotions» de lots de denrées alimentaires, et autres produits de large consommation, vendus à de très bas prix et promus via Facebook. Il a donné l’exemple de quelqu’un qui achète cinq boîtes de fromage pour le prix d’une, mais qui devra en jeter une bonne partie avant de les consommer, car leur date de péremption est très proche. Ensuite, Hacène Menouar a déclaré, qu’en règle générale, les Algériens sont encore loin de la culture de consommation. De ce fait, ils ne prêtent pas attention à lire les étiquettes des produits, à vérifier la date de péremption, à examiner la liste des composants, etc. Ainsi, les «campagnes promotionnelles» qu’organisent certains commerçants sur Facebook ne constituent, en réalité, qu’une manière déguisée de se débarrasser de marchandises dont la date de péremption approche. Pour cette raison, le président de l’association Aman appelle les inspecteurs du ministère du Commerce à intensifier les opérations de contrôle au niveau des magasins, des supérettes et des centres commerciaux. D’autant plus que les analyses en laboratoire ont réussi à lutter contre la fraude. Menouar a ajouté que certains pays procèdent à la saisie et à la destruction systématique des produits dont la date de péremption échoit dans 24 heures afin de protéger le consommateur de toute intoxication alimentaire. Par ailleurs, l’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (Apoce), a, à moult reprises, appelé les consommateurs ainsi que les vendeurs de produits alimentaires, supérettes, épiceries et centres commerciaux à l’obligation de vérifier les dates de fabrication et de péremption».
T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img