25.9 C
Alger
vendredi 19 août 2022

Produits halieutiques : La réduction de la TVA, un encouragement à l’investissement

Le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques, Salaouatchi, a affirmé, lundi à Boumerdès, que la décision portant réduction de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 19 % à 9 % sur les produits halieutiques est à même d’encourager l’investissement et relancer la profession et le secteur, en général.

Par Salem K.

Après avoir salué la décision du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de réduire la TVA sur les produits halieutiques, le ministre a déclaré, en marge de sa visite d’inspection à la wilaya, que cette décision «aura un impact économique très positif en termes de relance de l’investissement dans les produits halieutiques et leur commercialisation».
Cette décision devra également, poursuit le ministre, «booster le métier de la pêche en adéquation avec le Plan du gouvernement pour accroître la production halieutique en s’orientant vers la pêche en haute mer et la pisciculture», des activités très importantes et étroitement liées à la sécurité alimentaire du pays.
Concernant la construction et la réparation navales, M. Salaouatchi a indiqué que l’Algérie disposait de grandes potentialités dans le domaine, citant l’entreprise privée Corenav, spécialisée dans la construction et la réparation des bateaux au niveau du port de Zemmouri, à l’est de Boumerdès, laquelle fabrique plusieurs bateaux de différents types et gabarits.
Au sujet de cette entreprise ayant débuté son activité dans les années 1990 et qui emploie plus de 80 travailleurs, le ministre a assuré que son département lui apportera toute l’aide et les incitations nécessaires, notamment l’accès au foncier supplémentaire au sein du port pour élargir son activité et ses investissements.
Evoquant la nécessaire relance de l’industrie et la maintenance navales à la faveur de la longue expérience de l’Algérie en la matière, le ministre a indiqué que le secteur visait la réduction des importation de bateaux à 50 %, à travers la conclusion d’accords de partenariat entre des opérateurs algériens et des opérateurs d’autres pays, notamment l’Espagne et l’Italie, pour le développement et la promotion de cette industrie (navires et moteurs). Concernant l’industrie de transformation des poissons d’eau de mer et d’aquaculture, M. Salaouatchi a fait état d’une réflexion, conformément au Plan du gouvernement, pour la relance d’une véritable industrie à travers l’encouragement des start-up et des micro-entreprises souhaitant accéder à ce créneau vital, d’autant que le pays recèle d’importantes réserves en la matière.
Lors de sa visite au port de Zemmouri El Bahri (est de Boumerdès), le ministre s’est rendu à un atelier privé de construction et de maintenance navales, où il a écouté les explications sur la fabrication de trois bateaux, dont un thonier de 35 mètres dont l’entrée en activité est prévue avant fin décembre prochain.
Après avoir suivi un exposé sur l’état et les perspectives du secteur à Boumerdès, M. Salaouatchi a pris connaissance du plan d’amarrage et du taux d’avancement de travaux au niveau du même port et a écouté les préoccupations des pêcheurs, artisans et autres opérateurs de la région.
S. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img