26.9 C
Alger
lundi 27 juin 2022

Production nationale pour le mois de ramadhan : Une large palette proposée au public

Un large choix de programmes télévisés pour le mois de ramadhan est proposé aux Algériens. La production nationale est présente en force cette année en matière de longs métrages, feuilletons, sitcoms, sketchs et autres.

Par Adéla S.

Contrairement à l’année précédente, marquée par la crise sanitaire Covid-19, cette année le public algérien, qui tient encore à la production nationale, peut découvrir pas moins de sept drames ainsi que dix sitcoms diffusés sur les diverses chaînes algériennes.
Achour El Acher III est la production la plus attendue cette année, malgré la polémique qui a suivi le changement de l’acteur principal, Saleh Ougroute.
Il y a également les feuilletons «Machair» du réalisateur turc Mohamed Gok et «Yemma» du réalisateur tunisien Madih Beleid qui ont connu une deuxième saison.
«Liyam» est aussi un feuilleton qui a enregistre de beaux échos de la part des téléspectateurs. Ce feuilleton qui regroupe d’anciens acteurs et d’autres jeunes, reçoit chaque jour des messages d’encouragement et le nombre de vues sur augmente d’une façon remarquable.
Le «Millionnaire» est aussi un feuilleton qui plaît à un public nombreux.
Le feuilleton «Nafaq» (le tunnel) enregistre également un bon nombre de vues jusqu’à présent. Un grand nombre d’acteurs de renommée prennent part à ce travail dont Bahya Rachedi, Arslane, Bochra Okbi, Amel Himer et autres.
«7 hadjrat» est un autre feuilleton qui captive le public avec les acteurs qui y prennent part dont Bahya Rachedi, Bochra Okbi ainsi qu’un grand nombre de jeunes acteurs. Ces derniers ont prouvé un talent et professionnalisme particuliers.
La série télévisée «Dakious et Makious» attire aussi un grand nombre de spectateurs avec Nabil Asli et Nassim Haddouche qui incarnent les deux personnages principaux.
On peut citer également le sitcom «Zawjouni» qui enregistre un grand nombre de vues cette année. Ce travail rassemble un bon nombre de comédiens algériens dont Hamid Achouri, Bouchra Okbi, Amine Abdelli, Farida Harhar et Lyes Necham.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img