11.9 C
Alger
mercredi 8 février 2023

Prix: Le pétrole se stabilise dans la fourchette de 87 dollars

Les prix du pétrole stagnaient vendredi a près de 87 dollars, affectés par l’anticipation de la prochaine réunion de l’Opep+.

Par Salem K.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février perdait 0,08 %, à 86,81 dollars.
Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison en janvier, baissait de 0,07 %, à 81,16 dollars.
Le marché attend la réunion des représentants des membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs partenaires (Opep+) aujourd’hui en format virtuel. Pour des analystes, il est «peu probable» que l’Opep+ prenne de nouvelles mesures aujourd’hui. Le marché s’interrogeait sur l’équilibre du marché pétrolier. «L’incertitude concernant la demande est principalement liée au ralentissement de l’économie mondiale et à l’accélération des cas de Covid en Chine, premier pays importateur de brut au monde», expliquent les analystes .

L’UE s’accorde sur un plafonnement des prix du pétrole russe
Les pays de l’Union européenne ont trouvé vendredi un accord sur le plafonnement à 60 dollars par baril du prix du pétrole russe. L’accord, dont les bases avaient été jetées jeudi par les ambassadeurs des Vingt-Sept, coordonnés sur ce dossier avec leurs alliés du G7, notamment les Etats-Unis et le Royaume-Uni, ainsi que l’Australie, restait suspendu à la décision de Varsovie, qui a donné son feu vert vendredi soir. Washington a jugé «bienvenu» l’accord européen. Le mécanisme envisagé prévoit d’imposer un plafond de 60 dollars par baril aux prix du pétrole russe vendu à des Etats tiers en complément de l’embargo de l’UE qui entre en vigueur demain. La Russie a tiré 67 milliards d’euros de ses ventes de pétrole à l’UE depuis le début du conflit en Ukraine, tandis que son budget militaire annuel s’élève à environ 60 milliards, rappelle Phuc-Vinh Nguyen, unexpert des questions énergétiques à l’Institut Jacques-Delors.
«Nous pouvons officiellement approuver cette décision», a déclaré à Bruxelles Andrzej Sados, l’ambassadeur de Pologne auprès de l’UE.

Le brut en repli après l’annonce d’un plafonnement des prix du pétrole

Les prix du pétrole ont conclu en léger recul vendredi, après le plafonnement à 60 dollars du prix du baril de pétrole russe par les Occidentaux et avant une réunion de l’Opep+ aujourd’hui.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février a perdu 1,50 % à 85,57 dollars. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison en janvier, a aussi cédé 1,50 % à 79,98 dollars.

S. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img