10.9 C
Alger
samedi 24 février 2024

Prise en charge des handicapés à Tizi Ouzou: Le constat alarmant de l’APW

La prise en charge des handicapés à Tizi Ouzou est décriée par l’Assemblée populaire de wilaya. Selon son dernier rapport, la commission sociale de l’APW souligne que la wilaya de Tizi Ouzou «ne dispose que de 5 écoles étatiques pour 33 000 personnes handicapées» et réclame la construction d’au moins «5 nouvelles écoles et de centres d’aide au travail».

Par Hamid Messir
La même commission dénonce également «la non application, par les entreprise publiques et privées, des lois relatives à l’insertion des personnes handicapées dans le monde du travail, le retard de six mois pour le paiement des pensions mensuelles de 12 000 dinars aux handicapés à 100 % et la lenteur dans le traitement des dossiers de demande et de délivrance des cartes de handicapé». Il est fait également état dans le même rapport, de l’absence d’un centre de formation professionnelle spécialisé pour les handicapés âgés de plus de 18 ans, du non-respect de la convention signée par les ministères de la Solidarité et de l’Education portant ouverture d’une classe spécialisée dans chaque commune, du manque d’accessibilité aux institutions et infrastructures publiques (wilaya, directions, mairies, daïras, universités et établissements scolaires) et du faible budget alloué pour l’acquisition du matériel orthopédique au profit des handicapés, citant que les 15 millions de dinars alloués en 2023 n’ont permis de satisfaire que 179 dossiers sur les 958. En conclusion de son rapport, la commission sociale de l’APW de Tizi Ouzou recommande aussi la révision de la carte sociale de la wilaya et l’assistance financière et matérielle au profit des associations prenant en charge des handicapés. De son côté, la Direction de wilaya de l’action sociale et de solidarité (DASS) a indique que 10 677 des 20 495 handicapés à 100 % bénéficient de la pension de 12 000 dinars. Durant l’année 2023, la commission de wilaya médicale spécialisée a traité 2 151 dossiers et validé 968 à 100 % de handicap,
1 085 à moins de 100 % de handicap et rejeté 98 dossiers. S’agissant de la couverture sociale, la même direction a fait état de 11 285 handicapés déclarés à la Caisse nationale de sécurité sociale, alors que seules 3 564 personnes handicapées bénéficient de la carte de gratuité de transport. Durant l’année 2023, seules 123 personnes handicapées ont été recrutées par des établissements économiques publics et privés. Dotés d’une capacité théorique de 848 places, les établissements publics spécialisés ont accueilli, jusqu’à octobre dernier, 476 personnes handicapées. Les 8 établissements spécialisés associatifs prennent en charge 607 handicapés et les 3 centres d’aide au travail accueillent 96 enfants inadaptés mentaux âgés de 18 ans et plus. Dans le milieu scolaire ordinaire, la DASS de Tizi Ouzou a fait état de la prise en charge de 294 enfants présentant des handicaps légers, dont 18 handicapés auditifs, 54 autistes et 222 handicapés mentaux, à travers 38 classes réparties dans 32 établissements scolaires, primaires et secondaires. Comme perspectives de renforcement des infrastructures d’accueil des handicapés pour les prochaines années, la même direction indique avoir proposé l’inscription, pour l’année budgétaire 2024, de deux centres psychopédagogiques pour enfants handicapés à Draa El Mizan et Azazga, d’une capacité de 120 places chacun et une enveloppe globale de 500 millions de dinars et d’un centre d’aide au travail à Draa Ben Khedda pour 5 millions de dinars.

H. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img