3.9 C
Alger
dimanche 4 décembre 2022

Prise en charge chirurgicale des malades en période de Covid-19: Pour une reprise «balisée» des interventions chirurgicales

Les participants au premier Webinaire de la Société algérienne de chirurgie endocrinienne et viscérale (Sachev) consacré à la problématique de prise en charge chirurgicale des malades en période de Covid-19, tenu samedi après-midi par visioconférence, plaident en faveur d’une «reprise balisée des interventions chirurgicales des pathologies endocriniennes», a indiqué à l’APS le président de cette association.

Par Kamel L.

«Ce Webinaire a constitué une occasion pour mettre l’accent sur la nécessité de reprendre l’activité chirurgicale, avec des balises toutefois, notamment à travers la mise en place de circuits de prise en charge des patients pour que l’arriéré des opérations chirurgicales cesse d’augmenter», a affirmé le Pr Messaoud Bendridi, également chef de service de chirurgie de l’établissement hospitalier de Didouche-Mourad (Constantine).
Selon le président de la Sachev, «il devient urgent de reprendre les interventions chirurgicales des pathologies endocriniennes et viscérales notamment, et ce, en prenant en considération la sécurité du malade et sa survie, au regard du déclin des cas de contaminations par le Covid-19 en Algérie».
Pr Bendridi a fait état, dans ce contexte, d’une instruction ministérielle adressée aux directeurs de la santé en vue de relancer les interventions chirurgicales dans les établissements de santé publique, citant à cet effet le cas du service de chirurgie de l’hôpital de Didouche-Mourad, réquisitionné pour la prise en charge des malades atteints de Covid-19, mais qui accueille, selon lui, «entre 0 et 4 malades depuis environ quatre mois».
En cette période sanitaire inédite, cette association vise à explorer les stratégies de prise en charge chirurgicale des pathologies endocriniennes, digestives et viscérales, afin d’éclairer les chirurgiens sur la meilleure démarche thérapeutique à même d’assurer au patient et au personnel soignant une sécurité du parcours de soins et d’optimiser les résultats du traitement sans perte de chance de survie, a souligné la même source.
La Sachev compte 27 membres fondateurs, en majorité de jeunes chirurgiens des secteurs public et privé, issus de 17 wilayas du pays dont Béchar, Adrar, Tissemsilt, Oran, Alger, Bordj Bou Arréridj, Batna, Ain Témouchent et Constantine, a-t-on indiqué.
K. L.

Article récent

Le 04 Decembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img