10.9 C
Alger
samedi 26 novembre 2022

Primes individuelles et collectives, deux jours de repos hebdomadaire… : Après avoir pénalisé le citoyen, les postiers obtiennent gain de cause

La direction d’Algérie Poste a répondu favorablement aux principales revendications des postiers qui ont déclenché, depuis lundi passé, la veille du mois de ramadhan, une grève sans préavis dans plusieurs bureaux de poste, exigeant la satisfaction de plusieurs revendications en suspens depuis des années.

Par Louisa Ait Ramdane

Après cinq jours de grève qui a pénalisé le citoyen, d’autant plus qu’elle a coïncidé avec le début du mois de ramadhan, les postiers ont repris le travail.
L’annonce de la reprise du travail dans les bureaux d’Algérie Poste par le ministère a été suivie par de nombreuses mesures annoncées par Algérie Poste, allant dans le sens de la satisfaction des revendications des employés, et qui seront appliquées à partir du mois de juillet prochain.
Dans un communiqué rendu public avant-hier, la direction générale d’Algérie Poste indique qu’une réunion s’est tenue entre la tutelle et les représentants du syndicat, à l’issue de laquelle plusieurs décisions importantes ont été prises en rapport avec les revendications soulevées par les postiers. Ainsi, Algérie Poste a informé ses employés que le système d’évaluation du rendement individuel et collectif (PRI/PRC) avait été activé avec un taux maximum de 40 % répartis en 25 % du salaire de base pour la Prime de rendement individuel (PRI), en fonction de l’évaluation individuelle, 15 % du salaire de base pour la Prime de rendement collectif (PRC), selon les résultats de l’effort collectif. La même source a ajouté que le début du versement de ces primes débuterait à partir du mois de juillet de l’année en cours. Par ailleurs, l’entreprise a indiqué que chaque travailleur d’Algérie Poste aurait désormais droit à deux journées de repos hebdomadaire, tout en assurant la continuité du service au niveau de la poste. Cette mesure entrera en vigueur après la fin du ramadhan. Algérie Poste a également annoncé la régularisation du statut des employés exerçant des fonctions non inscrites dans leurs décision de nomination, et ce, avant le 31 mai 2021. Il est également question d’œuvrer à la clarification des modalités d’application de l’article 104 du Règlement intérieur relatif aux cas de suspension conservatoire, de manière à garantir la protection du travailleur contre les suspensions arbitraires, avec l’engagement d’examiner tous les cas soulevés dans un délai n’excédant pas trois mois.
Le communiqué souligne que ces mesures s’ajoutent à la prime d’intéressement, dont une partie a été versée au début du mois sacré et le reste après approbation du bilan annuel 2020 par le Conseil d’administration. Pour conclure, Algérie Poste a réitéré son appel à tous ses employés grévistes afin de reprendre leur travail. Exprimant sa considération à tous les travailleurs qui ont fait prévaloir l’intérêt du citoyen et assuré la continuité des prestations postales, elle avertit qu’elle prendra des mesures judiciaires adéquates à l’encontre de tout travailleur qui refuse de regagner son poste de travail.
L.A.R

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img