26.9 C
Alger
jeudi 30 juin 2022

Prévues du 4 au 11 novembre courant: Les Journées du film européen d’Alger sont de retour

Le coup d’envoi de la 6e édition des Journées du film européen sera donné ce soir à 19h30 à la Cinémathèque d’Alger, annoncent les organisateurs. Cette manifestation filmique, organisée par la Délégation de l’Union européenne (DUE) à Alger en coopération avec les Etats membres de l’UE représentés en Algérie, se poursuit jusqu’au 11 du mois de novembre courant.

Par Abla selles

Quatorze films dont des documentaires ainsi que des courts et longs métrages. Il s’agit de films récents qui ont marqué les années 2020 et 2021, à savoir «The good traitor» (Le bon traître) de la Danoise Christina Rosendahl, «Bad poems» (Mauvais poèmes) du Hongrois Gábor Reisz, «My Brother Chases Dinosaurs» (Mon frère chasse les dinosaures) de l’Italien Stefano Cipani, «O que arde» (Viendra le feu) de l’Espagnol Oliver Laxe et «Romy’s Salon» de la Néerlandaise Mischa Kamp.
En effet, la soirée inaugurale sera marquée par la projection d’une comédie dramatique réalisée par la Franco-Libanaise Chloé Mazlo. Intitulé «Sous Le Ciel d’Alice», ce film a été programmé lors de «la Semaine de la critique» au Festival de Cannes 2020.
Le film d’animation sera présent lui aussi lors de cette manifestation, à travers deux longs métrages dont «Jacob, Mimi and the talking dogs» (Jacob, Mimi et les chiens parlants) du Letton Edmunds Jansons et «La fameuse invasion des ours en Sicile» de l’Italien Lorenzo Mattotti.
Quant aux courts métrages, quatre films sont à l’affiche, à savoir «Une sœur» de Delphine Girard (Belgique), «Don’t Worry» (Ne t’inquiète pas) de Jakob Grahl (Allemagne), «Hungry seagull» (Mouette affamée) de Leon Wang (Chine) et «Olmo» de Silvio Soldini (Italie-Suisse).
Le public est invité aussi à la découverte de critiques de cinéma écrites par des jeunes formés dans le cadre du projet «Jil Cilima», mis en œuvre par le réseau des instituts culturels nationaux de l’Union européenne (Eunic) en septembre 2021.
Le documentaire de production suédoise «Hamada», du Suédo-Espagnol Eloy Domínguez Serén, sera projeté lors de la soirée de clôture.
Il est à noter qu’une résidence d’écriture de courts métrages, baptisée «Écriture en courts», a débuté mardi à Alger, donnant la chance à dix jeunes venus des quatre coins du pays pour apprendre à faire un scénario de fiction ou de documentaire. Les candidats sont encadrés par des réalisateurs et scénaristes de renommée internationale.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img