25.9 C
Alger
vendredi 19 août 2022

Presse: Le journaliste Said Smail n’est plus

Le journaliste écrivain Said Smail est décédé hier vendredi à l’âge de 83 ans. Il fait partie des doyens de la presse en Algérie pour avoir débuté sa carrière de journaliste à l’âge de 22 ans au niveau de la radio. Son engagement révolutionnaire a amené les dirigeants du combat libérateur du joug colonial à lui confier la campagne référendaire pour l’autodétermination du peuple algérien après le cessez-le-feu en 1962 au niveau de la région de Boumerdès.  A l’indépendance, le défunt comme responsable du centre de la radiotélévision algérienne (ex-RTA) à Tizi Ouzou. Comme il a eu à exercer la fonction de chef de la rubrique internationale de l’hebdomadaire « Révolution Africaine » avant d’être désigné au poste du chef bureau régional du quotidien El Moudjahid à Tizi Ouzou. En 1988, Said Smail entame sa carrière d’écrivain parallèlement à celle du journaliste. Son premier roman publié la même année, « Le Crépuscule des anges » l’incite à écrire davantage eu égard à son succès. Et Said Smail a continué à écrire des romans jusqu’en 2003. Da Said, en retraite et malgré le poids de l’âge, n’a jamais raté l’occasion pour venir partager des moments avec la corporation de la presse à TiziOuzou. Il est resté attaché au métier et celles et ceux qui l’exercent, jusqu’à son dernier souffle. Il était le guide. Ses témoignages mais aussi ses anecdotes ont toujours fait partie dans les programmes des activités de la corporation à Tizi Ouzou. Souriant et élégant, Da Said était l’invité irremplaçable de toutes ces rencontres.  Repose en paix Da Said.

Hamid Messir

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img