25.9 C
Alger
lundi 27 juin 2022

Préservation des parcs culturels : Une priorité et un engagement du ministère de la Culture

La préservation des parcs culturels est devenue une priorité du ministère de la Culture et des Arts ces derniers temps.

Par Adéla S.

Après l’organisation d’une semaine de sensibilisation et de communication autour de la biodiversité du réseau des parcs culturels au mois de mai dernier, le ministère de la Culture et des Arts œuvre à contribuer efficacement à la préservation de l’environnement à travers la gestion, la conservation et la protection de la biodiversité dans ces parcs. L’annonce de cette décision a coïncidé avec la célébration de la Journée mondiale de l’environnement (05 juin), placée cette année sous le slogan «Restauration des écosystèmes». Des vidéos ont été partagées à cette occasion sur les réseaux sociaux et communiquées aux médias pour mettre en valeur les dernières réalisations du projet des parcs culturels mis en œuvre conjointement par le ministère de la culture et le Pnud, en faveur de la préservation des écosystèmes sahariens. Une session extraordinaire a également été organisée jeudi dernier pour étudier le dossier de classement et de délimitation du parc culturel des systèmes oasiens des Aurès. Des informations détaillées sur cet héritage culturel ont été présentées à cette occasion, conjointement par les services du ministère de la Culture et des Arts et l’association culturelle Imedghassen de Batna.
Pour sa part, M. Salah Amokrane, directeur national du Projet des parcs culturels algériens (Ppca) renforce ses communications avec les médias pour donner le maximum d’informations sur ce projet de valeur culturelle, environnementale et historique. D’ailleurs, un programme de sensibilisation est en cours d’exécution à travers les réseaux sociaux et sur les ondes de la radio locale, visant la sensibilisation des citoyens sur l’importance de la préservation des parcs culturels.
Le plan d’action multisectoriel élaboré il y a quelques jours pour sécuriser les biens et le patrimoine culturel et naturel du parc culturel du Tassili N’Ajjer dans le territoire de la wilaya de Djanet, témoigne de la volonté du ministère de la Culture et des Arts de réussir sa mission.
Il est à rappeler que M. Salah Amokrane était présent en février dernier, lors du lancement des travaux pour l’élaboration de l’aménagement du site de Tagmart Tan Afella. A cette occasion, la direction nationale du projet et la direction de l’Office du parc cultuel de l’Ahaggar ont organisé une mission conjointe de terrain sur le site, en vue de récolter les informations techniques, de documenter les patrimoines naturels et culturels et d’esquisser sur site la projection des travaux d’aménagement et d’interprétation de l’héritage de cette zone du Parc culturel de l’Ahaggar.
Pour réussir cette mission, une équipe pluridisciplinaire, composée des éléments des deux structures, a été mise en place.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img