17.9 C
Alger
jeudi 25 avril 2024

Préparation du mois de ramadhan à Béjaïa: Un plan spécial pour lutter contre la spéculation

Un conseil de wilaya a récemment été présidé par le wali, à l’effet d’évaluer les mesures liées à la préparation du mois de ramadhan prochain.

Par Hocine Cherfa
Une préparation qui se matérialisera par l’approvisionnement en quantités suffisantes du marché en produits alimentaires de première nécessité, ceux demandés durant le mois de jeûne comme les fruits et légumes, les viandes, les céréales, le pain, le lait, l’huile et autres. Le chef de l’exécutif a invité le directeur du commerce à assurer le suivi de l’approvisionnement régulier du marché afin d’éviter toute pénurie, toute tension et, par ricochet, la spéculation qui pourrait induire une hausse des prix. Le directeur du commerce et de la promotion des exportations (DCP) a fait part dans un compte rendu de l’élaboration d’un plan spécial de sensibilisation des commerçants, le contrôle des marchés, la lutte contre les mauvaises pratiques commerciales et la répression des fraudes, ceci par la mobilisation, d’ores et déjà, de 40 brigades de contrôle réparties sur tout le territoire de la wilaya de Béjaïa. Dès le début du mois de ramadhan, les opérations de contrôle seront intensifiées. A ce propos, 90 brigades constituées de 180 agents seront mobilisées pour mener les opérations de contrôle dans le cadre d’une commission mixte regroupant les agents de la DCP et les vétérinaires de la DSA. Il s’agit de vérifier les produits alimentaires d’origine animale au niveau des marchés hebdomadaires, des abattoirs, des boucheries, volaillers et tous les points de ventes de volaille en général. Des contrôles seront également effectuésd en coordination avec les services de sécurité au niveau des barrages et les dispositifs mis en place sur les routes afin de vérifier le respect des conditions de transport des produits alimentaires et leur traçabilité. Il s’agit aussi de contrôler les restaurants du cœur et collectifs, de concert avec les services de la Direction de l’action sociale, notamment les conditions de préparation, de stockage, la qualité des produits utilisés, l’hygiène des repas alimentaires, etc. Pour sa part, «le directeur de l’action sociale (DAS) a fait part du recensement de toutes les familles nécessiteuses avec une mise à jour effectuée régulièrement», a souligné la wilaya. Concernant les demandes d’ouverture de restaurants Errahma, la DSA a reçu jusqu’à la semaine passée 22 demandes à travers de nombreuses communes. Ces dernières ont été formulées par des bienfaiteurs, des comités locaux du Croissant-Rouge algérien et des associations caritatives. Il n’est pas exclu que le nombre de restaurants du cœur dépasse les 30 comme chaque année. Une commission a été instituée afin de visiter les restaurants proposés e faveur des démunis, des passagers et SDF, pour donner son avis avant d’autoriser l’activité. En outre, 64 marchés de proximité seront ouverts au niveau de la wilaya progressivement à partir d’aujourd’hui, dont 3 au chef-lieu de Béjaïa. Les sites choisis sont le Jute, Sidi-Ahmed et l’ancienne gare routière. Une moyenne d’un marché de poximité par commune est programmée et une foire commerciale sera également organisée. Plus de 160 demandes de stands ont été formulées par des commerçants, opérateurs économiques et industriels et reçues par la DCP. Des points de vente de poissons, dont la dorade, seront également ouverts. Plus 3 500 tonnes de poissons, tous types confondus, ont été produits en 2023, dont 700 de dorade. Les quotas de poudre de lait, de semoule et d’huile ont également été portés à la hausse, d’au moins 20 %. Les trois laiteries de la wilaya produisent actuellement 180 000 sachets de lait pasteurisé et produiront jusqu’à 200 000 sachets par jour prochainement. Par ailleurs, la DCP a autorisé la réouverture des marchés à bestiaux, fermés le 25 décembre dernier pour une durée d’un peu plus d’un mois en raison de l’apparition de la fièvre aphteuse. Une campagne de vaccination a été menée durant cette période au cours de laquelle plus de 18 000 animaux (ovins, bovins et caprins) ont été vaccinés.
H. C.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img