15.9 C
Alger
jeudi 29 septembre 2022

Préparation des athlètes pour les JM-2022 d’Oran Un montant qui donne le tournis

Ne lésinant pas sur les moyens, les pouvoirs publics ont mis le paquet pour la préparation des athlètes algériens qui participeront aux prochains Jeux Méditerranéens qu’abritera notre pays et plus précisément la ville d’Oran.

le ministre de la Jeunesse et des Sports,   Abderrazak Sebgag, a révélé le montant qui sera alloué pour la préparation des représentants algériens à cette grande compétition, en marge d’une visite d’inspection à un nombre de chantiers d’infrastructures sportives concernés par l’événement méditerranéen, et il pour le moins que l’on puisse dire, il s’agit d’un montant qui donne le donne le tournis. En effet, le premier responsable des sports en Algérie, a avoué que les autorités ont réservé une enveloppe de 1,4 milliard DA pour la préparation des athlètes algériens en prévision de la 19e édition des JM et ce pour leur permettre de décrocher un plus grand nombre de médailles, surtout que la compétition se déroule chez nous et il faudra être à la hauteur des espérances du public qui sera présent pour apporter aux sportifs algériens.

Dans une déclaration à la presse en marge d’une visite d’inspection à un nombre de chantiers d’infrastructures sportives concernés par l’événement méditerranéen, en compagnie du ministre des Transports, Aissa Bekkai, le ministre de la Jeunesse et des Sports a rappelé que le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, «a donné des instructions claires, lors du Conseil des ministres, pour offrir toutes les possibilités à l’élite sportive algérienne de monter sur le podium».

Dans ce cadre, les athlètes algériens de diverses disciplines ont jusqu’à présent bénéficié d’environ 300 stages et compétitions pour se préparer au rendez-vous méditerranéen, tout en les accompagnants d’experts étrangers pour les aider à bien se préparer à l’événement sportif, a ajouté M. Sebgag.

S’agissant de l’état d’avancement des travaux au niveau des 43 infrastructures sportives désignées pour les compétitions officielles et les entraînements, le ministre a exprimé sa «grande satisfaction» quant à la disponibilité de ces infrastructures.

M. Sebgag a ajouté qu’à l’exception de trois ou quatre infrastructures qui font l’objet actuellement des dernières retouches avant réception, le reste est fin prêt après l’achèvement des travaux, qu’il s’agisse de nouvelles infrastructures ou de celles qui font l’objet d’une réhabilitation.

«Le tout sera livré fin février pour permettre le démarrage des essais techniques de ses différents équipements en mars prochain», a-t-il souligné.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports a également exprimé son optimisme quant au succès de la prochaine édition méditerranéenne, prévoyant qu’elle sera parmi les meilleures éditions dans l’histoire de cet événement sportif.

«Les membres du Comité international des jeux méditerranéens (CIJM) ont tous valorisé, lors de leur passage à Oran en décembre et janvier derniers, l’avancée des préparatifs des structures sportives, ce qui dément les allégations de certains qui voulaient remettre en cause les capacités d’organisation de l’Algérie d’un tel événement. Le terrain nous rend justice aujourd’hui», a-t-il déclaré.

Abderrazak Sebgag a, par ailleurs, exprimé sa confiance quant au succès de l’organisation, surtout qu’il sera sous la supervision d’experts algériens reconnus pour leurs performances, à leur tête le commissaire des jeux, Mohamed Aziz Derouaz.

Lors de sa visite à Oran, le ministre de la Jeunesse et des Sports, accompagné du ministre des Transports, ont inspecté la nouvelle aérogare de l’aéroport international d’Oran «Ahmed Ben Bella», estimant qu’elle sera «la vitrine de la ville pendant les jeux», selon les propos de M. Sebgag, qui s’est ensuite enquis des travaux de réhabilitation du Palais des expositions dans le quartier de Medina Jdida, qui accueillera les compétitions d’haltérophilie, et de la piscine olympique, dans le même quartier. Le taux d’avancement des travaux de réhabilitation ont atteint 95%.

La délégation ministérielle a inspecté ensuite les chantiers de la salle omnisports (6.000 places) et le centre aquatique qui comprend trois piscines, les deux infrastructures du nouveau complexe sportif de Bir El Djir (Est d’Oran), ainsi que le champ de tir et la nouvelle salle polyvalente de la commune d’Es-Sénia, le centre équestre de la même commune, tous concernés pour abriter les compétitions lors des Jeux méditerranéens.

Racim S. 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img