15.9 C
Alger
mercredi 30 novembre 2022

Premier anniversaire de la disparition du chanteur Idir: Une commémoration réduite en raison de la crise sanitaire

Au programme commémoratif qui sera clôturé aujourd’hui en fin de journée, une exposition permanente retraçant le parcours de l’artiste et des témoignages de celles et ceux qui l’ont connu et fréquenté durant son enfance et sa carrière artistique.

Par Hamid Messir

Une foule nombreuse a assisté, vendredi à Ath Yenni (35 km au sud-est de Tiziouzou), au coup d’envoi des festivités commémoratives du premier anniversaire de la disparition du chanteur kabyle Idir, de son vrai nom Hamid Chriet, initiées par l’Assemblée populaire communale et le mouvement associatif local. Au programme commémoratif, qui se poursuit jusqu’à aujourd’hui en fin de journée, une exposition permanente retraçant le parcours de l’artiste et des témoignages de celles et ceux qui l’ont connu et fréquenté durant son enfance et sa carrière artistique. Les autorités locales ainsi qu’un public nombreux ont assisté à l’inauguration symbolique de la stèle où sera érigée, aujourd’hui, la statue en bronze en remplacement de celle installée avant-hier. Plusieurs activités seront organisées durant les soirées de ramadhan.
De son côté, la direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou a dévoilé son programme pour la même occasion, qu’a abrité la maison de la culture Mouloud-Mammeri. Des expositions et des projections de vidéos retraçant la vie et l’œuvre artistique du défunt ainsi que l’interprétation de ses chansons par des jeunes artistes ont été organisés à cette occasion. Des concours en ligne sont organisés, notamment celui de la meilleure chorale reprenant les chansons de Idir et du meilleur portrait réalisé par des jeunes artistes.
Né en 1949 à Tizi-Ouzou, Idir, de son vrai nom Hamid Cheriet, est décédé le 2 mai 2020, dans un hôpital parisien, à l’âge de 71 ans, des suites d’une longue maladie.
Auteur d’une prolifique discographie à succès dont certains titres (Vava Inouva, notamment) ont été repris dans plusieurs langues, Idir s’est produit sur de nombreuses scènes internationales, portant ainsi la chanson algérienne à l’universalité.
Dans son dernier album «Ici et ailleurs» sorti en 2017, il s’est associé à une panoplie de chanteurs de renom à l’instar de Charles Aznavour, Francis Cabrel ou encore Bernard Lavilliers.
Le 12 janvier 2018, après une quarantaine d’années d’absence de la scène algérienne, l’artiste a renoué avec son public lors d’un concert à la Coupole du Complexe olympique Mohamed-Boudiaf, à l’occasion de la célébration du nouvel an amazigh, Yennayer.
H. M.

Article récent

Le 30 Novembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img