23.9 C
Alger
vendredi 1 juillet 2022

Poursuivi pour blanchiment d’argent et abus de fonction: Mohamed Laid Benamor condamné à 8 ans de prison

Le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a condamné, hier, les deux anciens Premiers ministres, Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia, respectivement à 5 et 4 ans de prison ferme dans l’affaire du Groupe agroalimentaire Benamor.

Par Slim O.
Poursuivis pour «dilapidation de deniers publics et abus de fonction aux fins d’octroi d’indus avantages», les deux anciens Premiers ministres ont également été condamnés à une amende d’un million de DA chacun et à verser 100 000 DA de compensation au Trésor public.
L’ancien ministre de l’Agriculture, Rachid Benaissa, a quant à lui été condamné à deux ans de prison ferme, assortis d’une amende d’un million de DA.
S’agissant des propriétaires du Groupe Banamor, Mohamed Laid a été condamné à 8 ans de prison ferme assortis d’une amende de huit millions de DA, tandis que Mohamed El Hadi a été condamné à 7 ans de prison ferme assortis, pour lui aussi, de huit millions de DA. L’autre propriétaire, Ali Sami, a écopé de 5 ans de prison ferme assortis de la même amende.
Les frères Benamor étaient poursuivis pour plusieurs chefs d’accusation dont «blanchiment d’argent et abus de fonction».
Les frères Benomar et les personnes morales ont été également condamnés à verser plus de 3 milliards de DA au Trésor public, avec saisie des biens immobiliers, des avoirs et des comptes bancaires de tous les accusés.
S. O.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img