14.9 C
Alger
lundi 25 octobre 2021

Pour venir au secours de Sultana Khaya: Brahim Ghali appelle l’ONU à intervenir

Le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Brahim Ghali, a adressé, vendredi, une lettre au Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies pour attirer son attention sur la situation dramatique de la militante des droits humains, Sultana Sid Brahim Khaya et de sa famille, assignés à résidence depuis novembre 2020 dans la localité de Boujdour, dans les territoires occupés. «Je vous adresse cette lettre afin d’attirer votre attention et celle du Conseil de sécurité sur la situation extrêmement sérieuse que vit la militante des droits humains, Sultana Sid Brahim Khaya ainsi que sa famille à Boujdour, dans les territoires sahraouis illégalement occupés par le Maroc», indique le président sahraoui.
Il ajoute dans sa lettre, que les dernières données indiquent que Sultana Khaya et sa sœur Oum Al-Mouminin ont été atteinte du Covid-19, sciemment contaminées par des agents des services de sécurité marocains. «Le 22 août 2021, des agents des forces de sécurité marocaines ont pénétré dans la maison familiale. Durant cette agression, l’un des agents a violemment empoigné Sultana Khaya et a placé un chiffon sur sa bouche et son nez. Elle en a été quasiment asphyxiée. Par la suite, elle a commencé à se sentir malade et à avoir des douleurs musculaires et autres symptômes associés au Covid-19. Sa sœur Oum Al-Mouminin souffre des mêmes symptômes et il semble qu’un autre membre de la famille ait les mêmes symptômes aussi», explique-t-il. Le président sahraoui a appelé le SG de l’ONU et le Conseil de sécurité à intervenir en urgence pour venir au secours de la militante et de sa famille.
Il a également demandé à ce que l’ONU et le Conseil de sécurité interviennent pour assurer la protection de tous les militants sahraouis des droits humains ainsi que les prisonniers politiques.
Reda A.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img