17.9 C
Alger
vendredi 18 juin 2021

Pour promouvoir la culture de l’enfant: Une nouvelle convention de coopération

Le ministère de la Culture et des Arts et l’Organe national de la protection et de la promotion de l’enfance (Onppe) ont signé une convention portant appui à la coopération et de la coordination bilatérales pour renforcer la protection des droits de l’enfant et la promotion de l’enfance.
Cosignée par la ministre de la Culture, Malika Bendouda et la présidente de l’Onppe, Meriem Cherfi, en présence des cadres des deux départements, la convention a pour objectif «la définition des conditions et des modalités d’élargissement de la coopération entre le ministère et l’Onppe. En vertu de cette convention, les deux parties procèdent à la prise de mesures pour renforcer la coopération et l’échange d’expertise en matière de promotion et de protection de l’enfance et d’encouragement des activités culturelles dédiées aux enfants à travers l’élaboration de programmes nationaux communs. La convention a pour objectif de permettre aux enfants aux besoins spécifiques d’accéder aux espaces publics de lecture, tout en offrant à cette frange les facilités nécessaires, en sus de l’intégration des enfants aux différents ateliers artistiques et pédagogiques (musique, dessin, théâtre) et de la création de clubs culturels. Intervenant à cette occasion, Mme Bendouda a affirmé : «Nous avons réalisé, aujourd’hui, un premier pas pour les enfants autistes qui, eux aussi, ont le droit d’accéder à la culture». «Les espaces de culture relevant du ministère, notamment les bibliothèques, sont mobilisés pour offrir une animation culturelle à cette catégorie», a-t-elle souligné.
Mme Cherfi a salué, dans son allocution, l’initiative de conclure une convention de coopération entre ses services et ceux du ministère de la Culture et des Arts, qui concerne «l’élargissement du cercle de coopération et l’encouragement des activités culturelles et artistiques destinées aux enfants sans discrimination, grâce à l’élaboration de programmes nationaux communs concernant la vie et la culture de l’enfant».
La manifestation a été marquée par des interventions sur la «santé mentale des enfants» et les «préoccupations des familles d’enfants autistes via le numéro vert 1111 de l’Organe», en sus des «expériences de nombreuses associations spécialisées dans le domaine de prise en charge de cette catégorie».
L. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img