13.9 C
Alger
samedi 1 avril 2023

Pour lutter contre les feux de forêt: Des entreprises algériennes empruntent la voie de l’innovation

Des entreprises algériennes contribuent à la lutte contre les feux de forêt, à travers l’invention de moyens technologiques modernes locaux qui facilitent les opérations de reconnaissance et d’intervention, dont certains ont été présentés lors de la 4e édition du Salon international des systèmes de sécurité, protection de l’environnement et anti-incendie (2SPRO) qui a ouvert ses portes le 26 février à Alger. «Face aux feux de forêt enregistrés ces dernières années en Algérie, nous étions contraints de fournir des équipements locaux de qualité pour garantir aux agents d’intervention des solutions qui leur permettent de faire face à ce type d’incendies», ont déclaré des exposants approchés par l’APS.
Dans ce cadre, la société «All Building Service» a exposé le modèle d’un drone de reconnaissance très performant, développé par des compétences algériennes, qui permet d’envoyer au centre de commandement des informations précises sur la propagation des incendies de forêt, pour aider les pompiers à assurer une intervention plus efficace.
Grâce à sa caméra thermique, l’avion peut facilement localiser les victimes et peut retourner automatiquement au centre de commandement en cas de perte de signal ou de faible charge de batterie, explique le directeur de la société, Lyes Iguedad.
Cette innovation a retenu l’attention de nombreux opérateurs étrangers, dont une délégation britannique et une autre japonaise qui ont exprimé la volonté de bénéficier de ce drone, dont le taux d’intégration est de 45 %, et qui peut être exploité également dans l’arpentage des terres agricoles et la recherche des personnes disparues.
La société a également développé un «robot de reconnaissance» destiné aux interventions sur les sites d’accès difficiles, doté d’une caméra thermique qui fournit des informations précises et instantanées sur la température et le nombre de victimes sur le lieu de l’accident, d’une deuxième caméra haute définition qui permet de communiquer avec les victimes, et d’un détecteur de gaz toxiques pour assurer la sécurité des agents d’intervention. De son côté, la société BK Fire, spécialisée dans la fabrication de matériel de lutte anti-incendie, a conçu un robot équipé d’un canon à eau d’une portée de 80 mètres pour protéger les pompiers, de batteries d’une autonomie de 6 heures et d’un boîtier de commande (300 mètres), précise le directeur de la société, Khaled Basta.
Dans une déclaration à l’APS, M. Basta a expliqué que le robot, dont le taux d’intégration est de 80 %, peut être utilisé pour évacuer les blessés de la zone de danger, indiquant que la société s’emploie au développement de l’appareil en le dotant d’une caméra thermique pour lui permettre de localiser les départs de feu et de les éteindre, «d’où l’intérêt manifesté par des instances locales et étrangères pour acquérir cette technologie».
Par ailleurs, la société Alphas, spécialisée dans la fabrication de pompes et d’équipements anti-incendie, a réussi à développer une motocycle 4X4, capable d’intervenir dans les sites d’accès difficiles, a expliqué le gérant de la société, Nadir Oufella, qui a fait part, à l’APS, de la fourniture par son entreprise aux services de la Protection civile de pompes de bonne qualité, avec un taux d’intégration de 65 %.
Hani Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img