12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Pour leur permettre de s’impliquer davantage dans le tissu industriel: Le ministre de l’Intérieur insiste sur un climat d’investissement favorable aux jeunes

Le ministre de l’Intérieur, Brahim Merad, annonce le recensement de 12 000 zones d’ombre à travers le pays, confirmant l’achèvement du programme présidentiel d’ici la fin de l’année en cours.

Par Louisa A. R.

«Jusqu’à la fin de l’année en cours, nous aurons achevé l’ensemble du programme désigné pour le développement de 12 000 zones d’ombre recensées, et des dizaines de milliers de projets ont été mis en œuvre pour contribuer à l’amélioration du cadre de vie du citoyen», a déclaré le ministre lors d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Touggourt, soulignant que certaines insuffisances enregistrées dans ces zones seront prises en charge dans le cadre du programme de développement de chaque wilaya. «Les préoccupations et besoins exprimés seront pris en charge selon les priorités et les moyens disponibles», a-t-il précisé.
Le ministre de l’Intérieur a confirmé que les dix nouvelles wilayas auront des prérogatives d’ici quelques jours. Il a ajouté que la création des dix nouvelles wilayas a permis de rapprocher les centres de décision, et que chaque wali est tenu de tracer une stratégie de développement de la wilaya qu’il supervise. Il a souligné que l’Etat veille à assurer la relance des projets de développement au profit du citoyen où qu’il soit et à satisfaire tous ses besoins pour une vie décente. «L’Etat ne ménage aucun effort pour garantir le droit du citoyen au développement, là où il se trouve, et sa dotation en moyens et conditions nécessaires susceptibles d’améliorer son cadre de vie», a-t-il assuré.
Lors de sa rencontre avec les représentants de la société civile, des élus locaux et nombre d’investisseurs dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection à la wilaya de Touggourt, le ministre a souligné que son département ministériel œuvrait, à travers les visites sur le terrain dans les dix nouvelles wilayas, à s’enquérir de l’état de développement dans ces régions dans l’objectif de cerner leurs besoins pour une meilleure prise charge.
Le ministre a fait savoir que la wilaya de Touggourt, à l’instar des autres nouvelles wilayas, profitera d’un accompagnement particulier en bénéficiant de programmes et de projets de développement importants dans les différents secteurs en 2023, qui permettront, a-t-il dit, d’impulser la dynamique de développement. A la fin de la rencontre, le ministre a appelé les acteurs de la société civile à contribuer davantage aux efforts de développement et à adhérer au processus de redressement de cette wilaya jouissant de grands atouts économiques et d’investissement.
Le ministre de l’Intérieur a insisté également sur la création d’un environnement favorable à l’investissement des jeunes. «Créer un climat d’investissement favorable au profit des jeunes leur permettra de s’impliquer davantage dans le tissu industriel», a souligné Merad. Mettant en valeur l’importance d’ancrer la culture de l’investissement chez les jeunes et leur accompagnement par tous les moyens afin qu’ils montent des projets d’investissement fiables et productifs, le ministre s’est, à l’occasion, félicité des grandes potentialités d’investissement qu’offre la wilaya, notamment dans les secteurs de l’Agriculture et l’Industrie. Ces derniers devraient être investis par les jeunes promoteurs pour booster la dynamique de développement économique dans cette jeune wilaya, a soutenu le ministre.
Le ministre de l’Intérieur a appelé les agriculteurs de Touggourt à percer de nouveaux marchés, soulignant que l’Etat va poursuivre sa politique d’accompagnement des agriculteurs de la wilaya de Touggourt dans la production et l’exportation de dattes. Dans une déclaration à la Chaîne 1 de la radio, en marge de sa visite à Touggourt, Merad a encouragé les agriculteurs à pénétrer de nouveaux marchés, louant les énormes capacités dont regorge la wilaya.
En ce qui concerne la création d’emplois pour éliminer le chômage dans la wilaya, le ministre de l’Intérieur a fait remarquer que Touggourt est une zone agricole, précisant que ses habitants et les investisseurs en général peuvent créer un dynamisme économique pour créer des opportunités d’emploi.
L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img