10.9 C
Alger
mercredi 30 novembre 2022

Pour développer l’industrie navale: Coopération ministérielle entre l’industrie et la pêche

Pour accompagner le programme de modernisation et de renforcement des moyens de production de la pêche et des productions halieutiques par la production nationale, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, et celui de la Pêche et des Productions halieutiques, Hicham Sofiane Salaouatchi, ont procédé à la signature de deux accords de coopération entre les deux secteurs.
Un communiqué du ministère de l’Industrie a indiqué que le premier accord porte sur le développement de la fabrication et de la réparation des navires de pêche, l’agrément et la légalisation de l’activité de construction et de réparation de navires de pêche pour soutenir l’aquaculture, la fabrication d’appareils de propulsion moteurs et leurs accessoires, équipements de pêche et appareils de navigation, développer un écosystème de manutention dans le domaine de la construction et de la réparation des navires de pêche et de la production de pièces de rechange, encourager l’industrie manufacturière et valoriser les produits de la pêche, en plus de renforcer la coopération dans le domaine de la recherche scientifique et le développement technologique. Quant au second accord, l’Assemblée générale des mécaniciens «AGM» et la Chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture réunissent un cadre de partenariat entre les deux parties qui vise principalement à accompagner les professionnels du secteur de la Pêche à moderniser et renforcer les moyens de production par le développement de l’industrie de la construction, de la réparation et de l’entretien des navires de pêche de capacités nationales, la fabrication de pièces de rechange et de moteurs propulsion et accessoires pour les navires de pêche et les navires de soutien pour l’aquaculture, contribution à la normalisation des ateliers de construction et de réparation navale, fabrication d’amarres et équipements de halage hors de l’eau pour les navires de pêche, développement de l’industrie aquacole, notamment les cages flottantes. Dans son allocution à l’occasion, Ahmed Zeghdar a expliqué que les deux accords s’inscrivent dans le cadre des orientations du gouvernement visant à développer les moyens de production, réduire les importations et valoriser le produit national, soulignant la signature d’accords similaires avec d’autres concessionnaires industriels, visant à développer cette filière. Il a également évoqué le programme du ministère de l’Industrie pour développer l’industrie navale en Algérie, soulignant la préparation d’un texte initial réglementaire pour encadrer cette activité afin d’attirer et motiver les investisseurs dans le domaine de la construction navale. Le ministre a mis l’accent sur la nécessité de créer un tissu de manutention, qui est un axe pour l’avancement de cette division, dont la mission est de fabriquer les intrants de l’activité de construction navale, à base de produits chimiques tels que les résines et graisses et autres pièces techniques complexes telles que les moteurs et les équipements électroniques utilisés dans la navigation et la pêche, avec la possibilité de bénéficier d’exonérations douanières et fiscales sur les matières premières acquises par les entrepreneurs, qu’ils soient locaux ou importés. Zeghdar a souligné que les entreprises publiques et privées s’efforcent d’être un modèle d’entreprises performantes qui peuvent être une nouvelle source de soutien à l’économie nationale grâce aux services qu’elles fournissent pour la fabrication et l’entretien de divers types de navires. Reconnaissant les limites des produits des entreprises en termes de diversité et de densité, et que l’industrie de la construction navale n’est pas facile et demande un grand professionnalisme, le ministre a souligné qu’elle nécessite des efforts intensifiés pour atteindre le niveau des aspirations de l’économie nationale.

Louisa A. R.

Article récent

Le 30 Novembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img