30 C
Alger
mercredi 23 septembre 2020

Pour atténuer la pression sur les établissements de santé à Batna

Des consultations à domicile au profit des malades du Covid-19 et de leurs familles

Pas moins de 747 familles ont été prises en charge dans la wilaya de Batna par l’équipe de spécialistes bénévoles de suivi à domicile des malades atteints de Covid-19 et de leurs proches, installée le 9 août dernier, a indiqué, avant-hier, la responsable de cette initiative et spécialiste en maladies infectieuses, Pr Nora Righi.

Par Walid B.

«Cette équipe de bénévoles cible les familles dont un ou plusieurs membres sont contaminés par le coronavirus en les prenant en charge à domicile sur les plans médical, psychologique et social, en procédant à leur accompagnement par des spécialistes tout en les sensibilisant à l’importance de la mise en quarantaine et la distanciation sociale pour éviter la transmission du virus», a précisé la spécialiste. L’initiative, qui a reçu un large soutien de la part des autorités locales, en mobilisant notamment des ambulances, des médecins et des psychologues, a touché plus de 2 900 personnes au cours de cette même période, avec une moyenne de 4 personnes par famille, a précisé la même source.
Selon Pr Righi, «l’accompagnement des patients atteints ainsi que leurs familles a permis de briser dans une certaine mesure la chaîne de transmission de l’épidémie et d’éviter la transmission du virus à une population estimée entre 5 800 et 14 000 personnes», considérant, en outre, qu’«un patient peut contaminer entre 2 à 5 personnes». Et d’ajouter : «Sur le terrain, nous avons constaté environ deux semaines après le début de l’opération, une diminution significative du nombre de contaminations et d’hospitalisations, avec une baisse du pourcentage des cas positifs diagnostiqués localement par le biais du PCR, passant de l’ordre de 15 % au début de la pandémie à environ 5,5 % actuellement», soutenant qu’il est possible de «réduire ce pourcentage si les citoyens se conforment davantage aux mesures de prévention». Pr Righi a fait savoir, en ce sens, que cette équipe, dont le noyau s’est constitué à l’hôpital public hospitalier de Batna (l’ancien sanatorium) couvrant 5 daïras dont celle de Batna, a suivi initialement entre 70 et 90 familles par jour en leur prodiguant les soins nécessaires tout en se focalisant sur la sensibilisation des proches des malades pour limiter l’apparition de nouveaux clusters et réduire la transmission du virus. Composée de 39 médecins spécialistes, des psychologues et des travailleurs affiliés à plusieurs secteurs, tels que l’Action sociale, la Jeunesse et les Sports, les deux établissements de santé de proximité de Batna et El Madher ainsi que l’hôpital psychiatrique d’El Madher, l’équipe a été renforcée par des médecins et paramédicaux bénévoles de la daïra de Seggana et relevant du nouvel hôpital de Ain Touta, lesquels ont bénéficié d’une formation, en attendant l’engagement d’autres volontaires, a détaillé la même source. Par ailleurs, en dépit des résultats positifs enregistrés par
l’équipe de bénévoles de suivi à domicile des malades du Covid-19 et leurs proches, avec la collaboration des associations caritatives «Kafil El Yatim» et «El Jil Essaâd», ses membres ont été parfois confrontés «au refus de certains malades dont le nombre reste toutefois minime». Néanmoins, Pr Righi a loué l’efficience de la prise en charge à domicile des malades du Covid-19, estimant que «cette méthode est bénéfique pour lutter contre la propagation du virus mais aussi pour faire face à des maladies émergentes à l’avenir».
Pour rappel, cette initiative visait préalablement à atténuer la pression sur les établissements de santé et assurer une meilleure prise en charge des malades tout en œuvrant à briser la chaîne de transmission du coronavirus à travers la sensibilisation des familles des patients et leur accompagnement, en plus du suivi des personnes contaminées une fois sorties de l’hôpital.

Deux ateliers de couture remis à la Chambre de l’industrie et de l’artisanat d’Illizi
Par ailleurs, deux ateliers de couture ont été remis par l’entreprise Algérie-Télécom à la Chambre de l’industrie et de l’artisanat d’Illizi, en vertu d’une convention entre les deux secteurs dans le cadre de la prévention du Covid-19, selon la chambre précitée. L’opération vise à soutenir les artisans dans leur contribution aux efforts de prévention de la pandémie de coronavirus, à travers la confection de bavettes et autres équipements de protection, a souligné le directeur de la Chambre, Hamadi Almine. Les deux ateliers, installés à Illizi et Djanet et composés de divers machines et autres équipements modernes de couture, vont permettre aux artisans d’améliorer leurs conditions de travail, et de renforcer le rythme de confection de ces équipements de protection, a-t-il ajouté. La Chambre de l’industrie et de l’artisanat d’Illizi a contribué, depuis l’apparition de la pandémie, à la confection par ses artisans de plus de 25 000 bavettes, en appui aux efforts de solidarité visant la prévention de la propagation du Covid-19, a-t-on fait savoir.

Article récent

Entretien accordé par Ammar Belhimer à France24: La nouvelle Constitution répondra «aux revendications du Hirak»

Le nouveau texte fondamental du pays, objet d’un référendum le 1er novembre, les réformes du secteur de la Communication, le procès de...
--Pub--

Articles de la catégorie

191 nouveaux cas et 10 morts en 24 heures

Virus : le nombre des décès en hausse L'Algérie a enregistré 10 nouveaux décès du coronavirus ces dernières 24...

En vue de faciliter l’insertion: Une convention pour développer les activités d’alphabétisation par la formation

Une convention-cadre a été signée, avant-hier à Alger, pour le développement des activités d'alphabétisation par la formation en vue de faciliter l'insertion...

Le ministre de la Jeunesse depuis Tizi-Ouzou: Pour une implication du tissu associatif dans la gestion des affaires publiques

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi, a souligné, avant-hier, lors d'une visite de travail à Tizi-Ouzou, l'importance...

Enseignement supérieur: Les représentants des étudiants satisfaits des mesures de reprise des cours

Les représentants des associations estudiantines agréées relevant du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique se sont dits satisfaits quant...
- Advertisement -