14.9 C
Alger
jeudi 8 décembre 2022

Pour assurer le succès des législatives du 12 juin : Bengrina appelle à une «trêve politique et sociale»

Le président du mouvement El Bina El-Watani, Abdelkader Bengrina, a appelé, vendredi depuis El Khroub (Constantine), à «une trêve politique et sociale» pour assurer le succès des élections législatives du 12 juin prochain. «L’Algérie a besoin d’une stabilité politique et sociale qui permettra la réalisation de la transition démocratique et l’achèvement des réformes politiques, économiques et sociales nécessaires dans le cadre des aspirations des citoyens», a souligné M. Bengrina lors d’un meeting animé au centre culturel M’hamed-Elyazid, en présence de plusieurs membres des bureaux local et national et des militants du parti.
Le même responsable a mis l’accent, dans ce sens, sur l’impératif de s’éloigner de «l’entêtement politique» qui va à l’encontre de la pratique démocratique, sachant que dans un tel contexte «la différence se transforme en différend puis en conflit et en discorde, ce qui risque d’entraver le processus d’édification du pays». Selon M. Bengrina, le mouvement El Bina El-Watani «soutient l’opération de transition politique sûre à même de préserver la diversité politique, d’instaurer la confiance entre les forces politiques, de renforcer la culture d’acceptation d’autrui, de diffuser l’esprit de coopération, de bannir l’appropriation et l’exclusion d’autrui dans l’objectif de réaliser la stabilité politique, sociale et économique».
Le même responsable a soutenu que sa formation politique «œuvrait à l’établissement d’une trêve politique et sociale, et ce, dans le souci de réduire les tensions, de mettre le pays à l’abri des conflits, de contrer les menaces et de contourner les dangers émanant de l’étranger en faisant prévaloir l’intérêt suprême du pays». «Nous sommes convaincus que les défis auxquels l’Algérie est confrontée sont trop grands pour qu’un parti ou un mouvement puisse y faire face, ces défis ont besoin de l’unification de tous les Algériens dans l’intérêt du pays, à travers le succès de la réforme politique, et la concurrence électorale loyale afin de permettre au peuple de choisir librement celui qui le représente au prochain parlement pour construire la nouvelle Algérie», a déclaré Bengrina. Sur le plan social, le président du Mouvement El Bina a exhorté à «la primauté de l’intérêt national afin de créer le climat approprié pour surmonter la crise actuelle que traverse le pays à la lumière de la récente escalade sociale et le recours par de nombreuses catégories sociales à une série de sit-in et de protestations, dont certains ont eu lieu sans préavis».
Après avoir mis l’accent sur sa pleine compréhension des revendications sociales de ces catégories, considérant qu’elles sont «légitimes» et reposent principalement sur l’amélioration des conditions socioprofessionnelles qui se sont détériorées suite aux répercussions de la pandémie du coronavirus, Bengrina a appelé le gouvernement à «ouvrir de toute urgence un dialogue sérieux pour répondre aux revendications légitimes qui peuvent être réalisées dans le cadre d’un calendrier clair et engagé». Le président du Mouvement El Bina a également souligné «l’importance de l’intégrité de la compétition électorale et du respect de la volonté et du choix du peuple pour assurer la stabilité des institutions», et d’ajouter : «Nous voulons un Parlement qui produit une majorité compatible avec l’intérêt national, qui tire sa légitimité du peuple et qui est en mesure de remplir son rôle législatif et réformateur».
Amar H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img