18.9 C
Alger
vendredi 23 février 2024

Police des frontières : 12,6 millions de voyageurs en moins en 2020

Les services de la Police des frontières ont enregistré quelque 12,6 millions de voyageurs en moins durant l’année 2020 contre plus de 16,5 millions en 2019 sur l’ensemble des frontières nationales, a indiqué, hier à Alger, le Contrôleur de police, Mohamed Noui Sifi, directeur de la Police des frontières.
Dans une conférence de presse consacrée au bilan annuel des activités de la Police des frontières, M. Sifi a fait état de 4,9 millions de voyageurs en 2020, contre 16,7 millions en 2019, une différence de 12,6 millions de voyageurs en mois, soit
-75 %.
Plus explicite, le directeur de la Police des frontières a précisé que la pandémie avait affecté directement le déplacement des individus à travers les frontières, et s’était traduit par la diminution de 75,96 % du nombre des vols (toutes compagnies aériennes confondues), passant de 71 690 vols en 2019 à 17 237 en 2020, soit une différence de 54 s453 vols.
Concernant le trafic maritime, un total de 7 548 liaisons a été enregistré en 2020, contre 9 295 en 2019, un déficit de 1 747 liaisons, soit
-18,79 %.
Pour ce qui est du trafic routier, on relève 677 289 véhicules qui ont traversé les frontières en 2020, contre 2,4 millions en 2019, une diminution de 1,7 millions de véhicules, soit -72,01 %, a-t-il encore affirmé.
S’agissant des opérations de rapatriement des citoyens de et vers l’étranger, les services de la Police des frontières ont assuré le traitement des passagers, dans un contexte «particulier», marqué par la mise en place de procédures spécifiques, notamment la vérification de l’éligibilité des passagers au rapatriement.
Il a été question aussi de la vérification de la conformité des autorisations exceptionnelles d’entrée et de sortie, en sus de l’encadrement, en coordination avec les services concernés, des opérations d’acheminement vers les centres de confinement.
Dans ce sillage, le responsable a fait état de 45 983 personnes rapatriées dont plus de 40 000 citoyens par voie aérienne.
Le nombre des ressortissants étrangers et des bi-nationaux rapatriés s’est élevé à 141 928 personnes, a ajouté M. Sifi.
Evoquant les mesures prises pour lutter contre la propagation du Covid-19, le Contrôleur de police a relevé l’application des mesures barrières au sein des effectifs policiers au niveau des sites frontaliers, en les dotant d’équipements de protection individuels, faisant état de 474 cas confirmés au sein des effectifs policiers, dont 4 décès. Et d’ajouter que les différentes brigades de la PAF veillent au respect des mesures préventives par les équipages des navires cargo algériens en provenance de l’étranger, tout en mettant des restrictions sur la circulation des équipages de navires étrangers sur le sol sauf pour des raisons de service.

H. N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img