6.9 C
Alger
samedi 4 décembre 2021

Pôle urbain d’Ighzer Ouzarif à Béjaïa: Une cellule mise en place pour le suivi des travaux

Le pôle retient une attention particulière des autorités de la wilaya. A ce propos, le wali a effectué avant-hier une visite inopinée au site où seront implantés un total de 16 000 logements, voire plus, une fois le projet finalisé. Il s’agissait surtout d’inspecter l’avancement des travaux de voirie et réseaux divers (VRD) au niveau du programme des 2 650 logements de types LPL du site. Des instructions ont été données aux entreprises afin de respecter les délais de réalisation et à veiller sur la qualité des travaux. «Le premier responsable de la wilaya a rencontré les habitants du site des 900 logements AADL et écouté leurs préoccupations, surtout celles liées au manque d’eau potable», a souligné la cellule de communication de la wilaya. A ce propos, le directeur de l’Algérienne des eaux a été invité à trouver une solution rapide au problème posé. Les entreprises et les acteurs intervenants pour la concrétisation de cet important projet ont une fois encore été sommés, et de manière ferme, à conjuguer leurs efforts afin de terminer les travaux dans les plus brefs délais et permettre aux souscripteurs de s’y abriter. Dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie et sur décision du wali, une cellule de suivi des travaux a été mise en place. Elle est composée de techniciens et ingénieurs de la Direction du logement et des équipements publics, laquelle aura son siège au niveau du pôle urbain en question le reste de la période de réalisation des programmes de logements retenus au niveau de cette nouvelle ville. La cellule de suivi aura également pour missions de veiller sur la qualité des travaux de réalisation, le respect des instruments d’urbanismes, l’esthétique du site et des immeubles, la réalisation des équipements publics prévus au niveau du pôle, ceci afin d’assurer, souligne-t-on, des conditions de vie faciles aux habitants. Par ailleurs, le wali a averti hier le chef de l’entreprise chargée de réaliser la station d’épuration des eaux usées de la commune de Sidi- Aïch de respecter les délais de réalisation de cette station après le retard accusé dans l’avancement des travaux qui ont atteint les 65 %.
H. Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img