20.8 C
Alger
vendredi 30 septembre 2022

Plusieurs wilayas touchées par les feux de forêt: Les opérations d’extinction des incendies se poursuivent

Les températures caniculaires qui sévissent dans tout le pays sont à l’origine de départs
de feu dans plusieurs wilayas du pays, notamment en milieu forestier, à l’instar de Tipaza, Skikda, Jijel ou encore Béjaïa. Si on n’enregistre pas de victimes pour le moment,
des dégâts importants, notamment sur le couvert végétal, sont à déplorer.

Par Louisa A. R.

La mobilisation de plusieurs corps constitués, forestiers et agents de la Protection civile, appuyés par les éléments de l’Armée nationale, est observée sans relâche en vue de venir à bout des flammes qui continuent à ravager des centaines d’hectares.
Dans la wilaya de Tipasa, des feux se sont déclarés au Mont Chenoua le soir du 13 août. Le Haut commandement de l’ANP a en effet mobilisé deux hélicoptères des forces aériennes pour prêter main-forte, particulièrement dans les lieux inaccessibles. Dans cette même wilaya, le feu de Gouraya était encore actif hier matin, selon les déclarations de Amel Mokrani, cheffe du Bureau incendie à la Conservation des forêts à la wilaya de Tipasa. Elle a expliqué sur les ondes de la radio Chaîne 3, qu’avec les vents qui attisent le feu, une température qui dépasse les 38 °C et des reliefs des sites très accidentés de pentes allant jusqu’à 25 %, la lutte contre le feu n’est pas encore gagnée. A Béjaïà, plusieurs départs de feu ont été enregistrés durant la nuit d’hier, le dernier bilan fait état de 300 hectares partis en fumée en seulement quelques heures. Dans certaines localités, des familles ont été évacuées par mesure de sécurité. La Direction générale de la Protection civile (DGPC) a publié hier un nouveau communiqué concernant la situation générale des incendies recensés durant cette nuit, et dont les opérations d’extinction se sont poursuivies durant la journée. Dans ce communiqué, la Protection civile a indiqué que les opérations étaient en cours durant toute la journée d’hier à Béjaia, du côté d’Ikhrban à Ouzellaguen, mais aussi à Tizi El Oued à Aokas, à Tizi Ouzou, à Oumadene dans la localité d’Azzefoun mais aussi Ibahrizène, dans la localité d’Ait Chafaa. Dans la wilaya de Jijel, c’est du côté de Djorfa que les opérations se poursuivent encore. Du côté d’El Taref, c’est à Dai Lassel et Khenka que la Protection civile poursuit encore les opérations d’extinction. Une autre wilaya a été touchée dans la soirée d’avant-hier et où les feux résistaient encore, Tipaza, du côté de Damous, et Talline à Chenoua. Du côté de Sétif, à Babour, les opérations sont toujours en cours, selon le dernier communiqué de la DGPC, publié hier. Enfin, pour les wilayas de Skikda, Souk Ahras, Tébessa et Annaba, d’après le communiqué de Direction générale de la Protection civile, les feux ont étaient maîtrisés. Par ailleurs, le sous-directeur des statistiques et de l’information au niveau de la DGPC, le colonel Achour, a fait savoir que la DGPC a enregistré, depuis le début du mois de juin à ce jour, 889 incendies de forêt et de maquis à travers les wilayas de Béjaïa, Sétif, Jijel et Skikda. Ces incendies ont ravagé 532,42 hectares de forêts, 668,50 hectares de maquis et 579,16 hectares de broussailles. Un bilan qui a fortement baissé, comparé à la même période de l’année dernière, et ce, grâce notamment au dispositif opérationnel mis en place. En effet, la DGPC a enregistré en 2021 8 450 incendies et une perte de 10 029 hectares de forêts, 2 963 hectares de maquis et 3 673 hectares de broussailles, a expliqué le colonel Achour.
L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img